NOUVELLES

Le mois de mars 2014 a été le quatrième plus chaud de l'histoire sur la majeure partie de la Terre

22/04/2014 04:31 EDT | Actualisé 22/06/2014 05:12 EDT
Spencer Platt via Getty Images
NEW YORK, NY - MARCH 31: People walk through South Street Seaport, an area of lower Manhattan that was severely flooded during Hurricane Sandy on March 31, 2014 in New York City. A new report released Monday by the Intergovernmental Panel on Climate Change, a United Nations group that summarizes climate science, gave a dire picture of the earth's slow warming due to greenhouse gases and other human based behaviors. The report warned that countries and cities located along the coastline face a particular danger as the oceans continue to rise resulting in large scale flooding and erosion. (Photo by Spencer Platt/Getty Images)

WASHINGTON - Les météorologues du gouvernement américain ont calculé que sur la majeure partie de la Terre, le mois de mars 2014 a été l'un des plus chauds de l'histoire, sauf aux États-Unis.

La National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), l'agence américaine qui étudie l'océan et l'atmosphère, a annoncé mardi que le mois de mars dernier avait été le quatrième plus chaud sur la planète depuis que des données à ce sujet ont commencé à être compilées, il y a 135 ans.

La température moyenne sur Terre en mars a dépassé de 0,7 degrés Celsius la moyenne du 20e siècle, selon les experts américains.

Mais aux États-Unis, le mois de mars a été d'environ un demi-degré Celsius plus froid que la normale. Il s'agissait du 43e mois de mars le plus froid de l'histoire récente chez nos voisins du Sud.

Le Slovaquie a connu le mois de mars le plus chaud de son histoire, tandis que la Corée du Sud et la Lettonie ont vécu leur deuxième mois de mars le plus chaud.

En Sibérie du Nord, le mois de mars 2014 a dépassé la moyenne de 5 degrés Celsius, tandis qu'en Norvège et au Danemark, la température a été de 4 degrés supérieure à la normale.

INOLTRE SU HUFFPOST

«Bombe météorologique»