NOUVELLES

Les ventes de résidences existantes aux États-Unis ont chuté en mars

22/04/2014 03:56 EDT | Actualisé 22/06/2014 05:12 EDT

WASHINGTON - Les ventes de résidences existantes aux États-Unis ont chuté à leur niveau plus bas depuis juillet 2012, le mois dernier, alors que les prix en hausse et un nombre moins important d'habitations disponibles ont découragé de nombreux acheteurs potentiels.

L'association nationale des courtiers en immobilier a indiqué mardi que les ventes avaient reculé de 0,2 pour cent en mars, à un taux annuel désaisonnalisé de 4,59 millions. Il s'agissait d'une septième baisse pour les huit derniers mois.

Les ventes ont augmenté dans le nord-est des États-Unis et le Midwest, ce qui laisse croire que le temps froid n'a pas ralenti les transactions. Le regroupement de courtiers a aussi affirmé que le léger recul du mois dernier montrait que les ventes étaient en train de se stabiliser et pourraient augmenter lors des mois à venir, alors que la saison des achats printaniers gagnera du rythme.

Le moins grand nombre de résidences à vendre, l'augmentation des taux hypothécaires et la hausse des prix ont contribué à faire diminuer les ventes depuis l'été dernier.

PLUS:pc