NOUVELLES

Les Bruins blanchissent les Red Wings 3-0 et prennent les devants 2-1

22/04/2014 10:37 EDT | Actualisé 22/06/2014 05:12 EDT

DÉTROIT - Tuukka Rask a effectué 23 arrêts et propulsé les Bruins de Boston vers un jeu blanc de 3-0 contre les Red Wings de Detroit, mardi soir, permettant ainsi aux hommes de l'entraîneur-chef Claude Julien de prendre les devants 2-1 dans cette série de premier tour dans l'Association de l'Est.

Dougie Hamilton et Jordan Caron ont fait vibrer les cordages au premier vingt, et Patrice Bergeron a complété la marque en tirant dans un filet désert dans les derniers instants du match. Les Bruins, vainqueurs du trophée des Présidents, mènent pour la première fois dans cette série. Les Red Wings auront toute une pente à remonter, surtout si on tient compte de la façon dont les Bruins ont joué au cours des deux derniers matchs.

«Je ne dirais pas ça», a rapidement rectifié Julien.

Les Red Wings doivent remporter le match no 4 jeudi soir pour éviter de faire face à l'élimination lorsque la série retournera à Boston.

Jimmy Howard a repoussé 31 tirs pour les Red Wings, mais il a paru faible sur le premier but des Bruins en milieu de première période.

Tandis qu'un homme était assigné au cachot par les Red Wings puisqu'ils avaient envoyé trop de joueurs sur la patinoire, le tir des poignets de Hamilton du haut du cercle droit des mises en jeu a déjoué Howard du côté du gant.

«Ce but ne doit pas entrer, a dit l'entraîneur-chef des Red Wings Mike Babcock. Ils ont été meilleurs que nous d'un bout à l'autre du match, mais nous leur avons donné deux buts.»

D'ailleurs, sur le deuxième but, les Red Wings ont ouvert la porte aux Bruins en étant désorganisés sur la patinoire. Après un mauvais changement de trios, Caron s'est démarqué devant le filet de Howard et a marqué sur un retour de lancer.

«Dès que je me suis tourné et que j'ai atteint la ligne bleue, j'ai vu qu'il n'y avait personne autour», a reconnu Shawn Thornton.

Par la suite, les Red Wings n'ont pas obtenu beaucoup d'opportunités de marquer aux dépens de Rask, qui a obtenu son quatrième jeu blanc en carrière en séries éliminatoires.

À leur défense, les Red Wings n'ont pu compter sur les services de l'un de leurs meilleurs attaquants, Daniel Alfredsson, qui souffre d'une blessure au dos. C'est sans compter l'absence de deux autres joueurs clés — le capitaine Henrik Zetterberg et le défenseur Jonathan Ericsson — qui sont également blessés.

Même si ces trois joueurs étaient dans leur formation et qu'ils pouvaient compter sur un Pavel Datsyuk en pleine forme, lui qui est ennuyé par une blessure au genou gauche, les Bruins pourraient s'avérer tout simplement trop forts pour eux.

PLUS:pc