NOUVELLES

Le Canadien Pacifique augmente ses profits au premier trimestre

22/04/2014 08:17 EDT | Actualisé 22/06/2014 05:12 EDT

CALGARY - Le Canadien Pacifique (TSX:CP) a affiché mardi un bénéfice du premier trimestre en hausse, surpassant même les attentes des analystes, malgré les conditions hivernales particulièrement difficiles.

Le bénéfice net pour les trois premiers mois de l'année s'est établi à 254 millions $, ce qui représente une croissance de 17 pour cent par rapport à celui de 217 millions $ réalisé au cours de la même période l'an dernier.

Le bénéfice par action a atteint 1,44 $ — alors que les analystes misaient en moyenne sur un bénéfice de 1,41 $ par action —, comparativement à celui de 1,24 $ pour le premier trimestre de l'an dernier.

L'action du Canadien Pacifique a pris mardi 8,63 $, soit 5,26 pour cent, pour clôturer à 172,62 $ à la Bourse de Toronto. Le titre a grimpé jusqu'à 174,05 $ plus tôt dans la séance.

«Le CP a livré de solides résultats pour une période particulièrement marquée par un froid extraordinaire et de difficiles conditions météorologiques hivernales», a affirmé dans un communiqué le chef de la direction du Canadien Pacifique, Hunter Harrison.

«Malgré un lent début d'année et une capacité réduite qui a limité notre habileté à répondre à la solide demande des clients, nous avons la plus grande confiance en notre habileté à atteindre nos cibles financières pour 2014.»

Les revenus trimestriels ont légèrement progressé, atteignant 1,509 milliard $, contre 1,495 milliard $ un an plus tôt.

Les dépenses d'exploitation ont reculé à 1,086 milliard $, par rapport à 1,133 milliard $ l'an dernier.

Le ratio d'exploitation — une donnée surveillée de près dans l'industrie du transport ferroviaire, qui exprime les dépenses d'exploitation en tant que pourcentage des revenus — s'est amélioré de 3,8 points de pourcentage à 72 pour cent.

L'analyste Walter Spracklin, de RBC Marchés des capitaux, a estimé que l'attention se tournerait maintenant sur le ton adopté par les dirigeants et les perspectives pour la performance à venir, maintenant que les problèmes de météo du premier trimestre sont chose du passé.

Les deux plus grands transporteurs ferroviaires du Canada, le CP et le Canadien National (TSX:CNR), subissent une certaine pression depuis quelques semaines pour ce qui a trait à la livraison d'un engorgement de céréales attribuable à différents facteurs, notamment à une récolte exceptionnelle l'an dernier et aux difficultés liées aux conditions hivernales.

Le gouvernement fédéral a ordonné aux transporteurs ferroviaires d'augmenter leurs livraisons de céréales à un minimum d'un million de tonnes par semaines, sans quoi ils s'exposent à des amendes pouvant atteindre 100 000 $ par jour.

La Canadien Pacifique a fait valoir que les changements législatifs ne permettraient pas de livrer plus rapidement les récoltes particulièrement importantes, compte tenu que ses employés travaillaient déjà sans relâche pour s'ajuster aux retards occasionnés par les conditions hivernales.

PLUS:pc