NOUVELLES

Cyclisme: l'entraîneur de Lance Armstrong est suspendu pour 10 ans

22/04/2014 12:49 EDT | Actualisé 22/06/2014 05:12 EDT
AP
FILE - In this This July 24, 2005, file photo, Lance Armstrong, left, and Johan Bruyneel, sporting director of the Discovery team, pose on the Champs Elysees during a victory parade after Armstrong won his seventh straight Tour de France cycling race in Paris. The U.S. Anti-Doping Agency confirmed Friday, July 13, 2012, that Bruyneel chose to send his case to arbitration rather than accept sanctions for charges that he led a doping program on Armstrong's teams. Bruyneel faced a Saturday deadline. (AP Photo/Alessandro Trovati, File)

L'entraîneur de longue date de Lance Armstrong, Johan Bruyneel, a été suspendu pour une période de 10 ans pour avoir aidé à organiser un système de dopage généralisé au sein des équipes cyclistes de l'ancien septuple vainqueur du Tour de France.

L'agence antidopage américaine (USADA) a annoncé les verdicts d'un jury de l'American Arbitration Association à l'encontre de Bruyneel et de deux membres du personnel médical.

Bruyneel «était à la tête d'un complot facilitant un dopage généralisé au sein des équipes U.S. Postal et Discovery Channel sur une période de plusieurs années et incluant de nombreux coureurs», a déclaré l'USADA dans un communiqué.

Le médecin de l'équipe Pedro Celaya et le soigneur Jose «Pepe» Marti ont écopé de suspensions de huit ans.

Bruyneel a prétendu que lui, Armstrong et les autres ont été les boucs émissaires d'une époque où le dopage était «un fait» dans le cyclisme.

«Je ne conteste pas qu'il y a certains moments de ma carrière que je souhaiterais changer, a déclaré Bruyneel dans un communiqué. Cependant, une très petite minorité d'entre nous a servi de bouc émissaire pour toute une génération.»

En tant que ressortissant belge, Bruyneel met en doute le droit de l'USADA de le poursuivre et a ajouté qu'il allait examiner l'option de faire appel au Tribunal Arbitral du Sport à Lausanne, Suisse.

Bruyneel, Celaya et Marti ont été inculpés notamment de trafic et d'administration de produits dopants, incluant l'EPO, les transfusions sanguines, la testostérone, l'hormone de croissance humaine et la cortisone. La décision soutient que Bruyneel avait encouragé les coureurs à tricher.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 7 Tours de France gagnés puis retirés à Lance Armstrong