NOUVELLES

Des militants abattent dix gardes dans un bureau de scrutin du nord de l'Irak

22/04/2014 01:12 EDT | Actualisé 22/06/2014 05:12 EDT

BAGDAD - Des militants portant des uniformes militaires ont abattu dix gardes quand ils ont attaqué un bureau de scrutin du nord de l'Irak pendant la nuit.

Un nombre inconnu de militants se sont présentés, tard lundi, dans un bureau de scrutin du village de Daqouq, près de la ville de Kirkouk. Ils ont ensuite ouvert le feu, tuant dix gardes. Huit des victimes étaient des résidants du village.

Daqouq se trouve à 260 kilomètres au nord de Bagdad. Quelques heures plus tôt, une série d'attentats avaient fait 33 morts à travers le pays.

Des militants islamistes tentent à tout prix de faire dérailler des élections pendant lesquelles 9000 candidats se disputent 328 sièges au Parlement.

La violence a déjà forcé l'annulation du scrutin dans certains secteurs de la province sunnite d'Anbar, où les forces de sécurité affrontent des militants associés à Al-Qaïda.

Une autre attaque à la voiture piégée, celle-là perpétrée en fin de journée mardi, a fait quatre morts et neuf blessés à Mahmoudiya, à 30 kilomètres au sud de Bagdad.

Un policier a aussi été tué et quatre autres blessés par une mine improvisée au sud de Mossoul, à 360 kilomètres au nord-ouest de Bagdad.

PLUS:pc