NOUVELLES

Abbas menace de dissoudre l'Autorité palestinienne en cas d'échec des négos

22/04/2014 04:12 EDT | Actualisé 22/06/2014 05:12 EDT

RAMALLAH, Territoire palestinien - Le président palestinien prévient que si les négociations de paix avec Israël échouent, il démantèlera l'Autorité palestinienne et remettra au gouvernement israélien la responsabilité de 2,5 millions de Palestiniens.

Lors d'une rencontre avec des journalistes israéliens en visite en Cisjordanie, mardi, Mahmoud Abbas a affirmé que les politiques israéliennes avaient laissé son gouvernement sans pouvoirs. Il a déclaré que puisque les Israéliens semblaient déterminés à continuer dans cette voie, «laissons-les venir et diriger l'Autorité» palestinienne.

La période de négociations de neuf mois fixée par le secrétaire d'État américain John Kerry en vue d'établir les contours d'un accord de paix prend fin cette semaine. Les deux parties restent bloquées sur une dispute entourant la prolongation des négociations et n'ont fait aucun progrès apparent sur les dossiers majeurs.

M. Abbas a assuré que les contacts se poursuivraient après la date limite du 29 avril. Il a toutefois affirmé que pour que les négociations reprennent, Israël devait d'abord suspendre ses constructions dans les colonies.

Par ailleurs, les deux factions palestiniennes rivales, le Fatah et le Hamas, se sont rencontrées mardi dans la bande de Gaza pour des discussions en vue d'une éventuelle réconciliation. Le premier ministre du Hamas, Ismaïl Haniyeh, a déclaré que son mouvement était «ouvert à l'unité» et qu'il accueillait favorablement ses partenaires du Fatah.

Les deux territoires palestiniens sont divisés depuis 2007, quand le Hamas a pris le contrôle de la bande de Gaza auparavant dirigée par le Fatah de M. Abbas. Depuis, le Hamas dirige la bande de Gaza, tandis que le Fatah dirige certaines parties de la Cisjordanie.

PLUS:pc