NOUVELLES

Washington tente de déterminer si du chlore a été utilisé par le régime syrien

21/04/2014 08:45 EDT | Actualisé 21/06/2014 05:12 EDT

WASHINGTON - Les États-Unis tentent de déterminer si un gaz toxique a été utilisé dans certains secteurs de la Syrie contrôlés par les forces rebelles tentant de chasser du pouvoir le président Bachar el-Assad.

La porte-parole du département d'État Jen Psaki a affirmé que s'il y avait eu usage, il s'agissait probablement du chlore.

Elle a indiqué que les autorités tentaient encore d'établir ce qui est survenu dans le village de Kafr Zita, tout en ajoutant que les États-Unis abordaient avec beaucoup de sérieux toute allégation sur l'utilisation de gaz toxiques en situation de combat.

Dimanche, le président français François Hollande a affirmé sur les ondes de la radio Europe 1 détenir «plusieurs éléments» laissant croire à l'usage récent d'armes chimiques en Syrie, mais sans avoir de preuves définitives.

Mme Psaki a affirmé que les États-Unis collaboraient avec les Nations unies et l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques afin d'obtenir plus de détails.

PLUS:pc