NOUVELLES

Netflix augmentera ses prix pour les nouveaux clients avant juillet

21/04/2014 08:12 EDT | Actualisé 21/06/2014 05:12 EDT

SAN FRANCISCO - Netflix augmentera ses prix pour la première fois en trois ans afin de pouvoir offrir davantage de productions originales comme la populaire série politique «House of Cards».

La hausse de prix, qui doit entrer en vigueur d'ici juillet, sera de 1 $ ou 2 $ par mois pour les nouveaux clients. L'entreprise de Los Gatos, en Californie, a indiqué que les abonnés actuels continueraient de payer 8 $ par mois pour une certaine période de temps.

La décision annoncée lundi, parallèlement au dévoilement des résultats du premier trimestre, illustre les pressions financières accrues sur l'entreprise, alors qu'elle dépense davantage pour offrir plus du contenu. Ces efforts visent à contrer la menace des rivaux Amazon.com et Hulu.com, tandis que Microsoft et Yahoo s'affairent aussi à acheter du contenu vidéo Internet à des studios d'Hollywood.

Amazon a récemment relevé le prix de son service Prime, qui inclut une bibliothèque vidéo Internet élargie, de 79 $ à 99 $ par année.

Les investisseurs ont laissé peu de doute sur leur sentiment quant à la capacité de Netflix de générer davantage de revenus. L'action de Netflix a bondi de 22,12 $, ou plus de six pour cent, dans les échanges d'après-séance, lundi, à 370,61 $.

Les augmentations de prix représentent un risque pour Netflix. La compagnie avait perdu environ 800 000 abonnés aux États-Unis à la suite d'une hausse des tarifs s'élevant jusqu'à 60 pour cent en 2011, avant de reprendre son élan.

Netflix a ajouté environ 2,25 millions d'abonnés durant le premier trimestre pour terminer le mois de mars avec 35,7 millions d'abonnés aux États-Unis. Il s'agit d'une hausse de près de 50 pour cent par rapport à juillet 2012.

La compagnie a ajouté 1,75 million d'abonnés au Canada et outre-mer, portant son total de clients à l'international à 12,7 millions.

Netflix a fait état lundi d'un bénéfice net de 53 millions $, ou 86 cents par action, durant les trois premiers mois de l'année, comparativement à 2,7 millions $, ou cinq cents par action, un an plus tôt. Les analystes consultés par FactSet s'étaient attendus à un bénéfice de 81 cents.

Les revenus ont crû de 24 pour cent, à 1,3 milliard $, en phase avec les projections des analystes.

PLUS:pc