NOUVELLES

Libye: début des travaux de l'Assemblée constituante

21/04/2014 07:01 EDT | Actualisé 21/06/2014 05:12 EDT

L'Assemblée constituante, élue le 20 février pour rédiger la Constitution de la Libye, a lancé ses travaux lundi lors d'une cérémonie à Al-Baida, dans l'est libyen.

Des dizaines de responsables, de chefs de tribus et de représentants de la société civile ont assisté à la cérémonie au milieu de mesures de sécurité renforcées, selon un photographe de l'AFP.

L'Assemblée devait compter 60 membres, représentant à égalité les trois régions historiques de la Libye - la Cyrénaïque (est), le Fezzan (sud) et la Tripolitaine (ouest)-, sur le modèle du comité des Soixante qui avait rédigé la première Constitution en 1951, abolie par le dictateur déchu Mouammar Kadhafi en 1977.

Mais en raison des violences ayant émaillé le scrutin du 20 février, seulement 47 membres ont été élus.

De nouvelles élections devraient être organisées dans les régions concernées, pour attribuer les 13 sièges non pourvus. Aucune date n'a été fixée toutefois jusqu'ici pour le scrutin.

Selon un porte-parole de l'Assemblée, Naji Al-Harbi, les 47 élus "sont tous arrivés à Al-Baida et tiennent lundi leur première réunion".

A l'instar de celle de 1951, l'Assemblée constituante siège à al-Baida, à 1.200 km à l'est de la capitale.

Lors de leur réunion inaugurale, les membres devraient choisir un président et entamer les discussions pour adopter le règlement intérieur.

L'Assemblée a 18 mois pour rédiger le projet de Constitution qui doit déterminer la structure du pouvoir, le statut des minorités et la place de la charia. Après son adoption par la Constituante, la Loi fondamentale doit être soumise à référendum.

La Libye a été privée d'une véritable Loi fondamentale pendant les 40 ans de dictature du régime de Mouammar Kadhafi qui a pris fin en octobre 2011.

bra-ila/feb

PLUS:hp