NOUVELLES

Les Penguins marquent 3 buts sans riposte et battent les Blue Jackets 4-3

21/04/2014 10:11 EDT | Actualisé 21/06/2014 05:12 EDT

COLUMBUS, États-Unis - Brandon Sutter, Lee Stempniak et Jussi Jokinen ont touché la cible dans un intervalle de 2:13 en troisième période pour propulser les Penguins de Pittsburgh vers un gain de 4-3 contre les Blue Jackets de Columbus, lundi soir, leur permettant du même coup de prendre les devants 2-1 dans cette série quarts de finale de l'Association Est.

Étonnamment, les trois buts des Penguins sont survenus sur trois tirs consécutifs. Brooks Orpik a complété la marque au cours des dernières secondes de la deuxième période, tandis que les Penguins effaçaient des déficits de 2-0 et 3-1. Marc-André Fleury a réalisé 27 arrêts.

«Ce n'est pas l'idéal, particulièrement lorsque c'est 2-1 et que tu tires de nouveau de l'arrière (par deux buts), a expliqué le capitaine des Penguins Sidney Crosby. Habituellement, ce n'est pas de cette façon qu'on gagne des matchs de hockey. Mais nous avons démontré beaucoup de caractère, et encore plus de patience.»

Boone Jenner et Jack Johnson ont donné les devants aux Blue Jackets en faisant vibrer les cordages dans un intervalle de 3:18 en début de rencontre. Cam Atkinson a ensuite porté le score à 3-1 en déjouant Fleury tôt dans le dernier tiers.

«J'ai abordé un tir à la fois, en tentant de garder ma concentration, a confié Fleury. Je voulais simplement effectuer le prochain arrêt.»

Les Penguins ont ensuite retrouvé leur aplomb, dominant leurs adversaires en se forgeant une avance de 41-20 au chapitre des tirs au but. Ils ont donné le ton à la remontée en troisième période, et ont du même coup déçu une foule de 19 148 spectateurs qui était jusque-là très bruyante.

«Je ne crois pas que nous ayons levé le pied de l'accélérateur, a commenté l'entraîneur-chef des Blue Jackets Todd Richards. Nous avions la bonne attitude. Nous avons commis quelques erreurs et ils se sont mis à patiner. Ç'a fait la différence.»

Beau Bennett et Paul Martin ont amassé deux mentions d'aide chacun pour les Penguins, tout comme Brandon Dubinsky pour les Blue Jackets, qui tentaient de savourer la première victoire à domicile de leur histoire en séries éliminatoires. Ils présentaient une fiche de 0-5 en séries d'après-saison jusqu'à ce qu'ils surprennent les Penguins 4-3 en deuxième période supplémentaire samedi soir à Pittsburgh.

Les Penguins ont puisé dans leurs ressources en troisième, après que le tir du revers de Dubinsky eut ricoché sur un gant d'Atkinson avant d'aboutir au fond de la cage des Penguins, alors qu'il y avait à peine plus d'une minute d'écoulée à la troisième période.

Le lancer frappé du point d'appui de Martin a été redirigé par Sutter, rétrécissant l'écart à un seul but. Stempniak a ensuite capté une courte passe de Kristopher Letang avant de se diriger vers le filet des Blue Jackets à partir du flanc droit, déjouant Sergei Bobrovsky d'un bon tir dans la lucarne, à peine 1:10 plus tard. Bobrovsky a terminé la rencontre avec 37 arrêts.

Le lancer frappé suivant d'Olli Maatta a dévié sur Jokinen et le défenseur James Wisniewski avant de tromper la vigilance de Bobrovsky, assommant du même coup la foule qui anticipait une victoire attendue depuis fort longtemps déjà.

Les trois matchs de cette série se sont terminés 4-3.

«Chaque fois qu'une équipe prend l'avance, elle trouve le moyen de l'échapper», a dit Sutter.

La dernière chance de marquer des Blue Jackets s'est produite alors qu'il restait 30 secondes au cadran, lorsque Fleury a repoussé avec son bloqueur un puissant lancer frappé de Ryan Johansen.

PLUS:pc