NOUVELLES

Les Kings doivent se ressaisir à domicile après l'attaque des requins

21/04/2014 08:34 EDT | Actualisé 21/06/2014 05:12 EDT

EL SEGUNDO, États-Unis - Jonathan Quick et les Kings de Los Angeles sont de retour à domicile après avoir été humiliés au cours des deux premiers matchs de leur série, mais ils sont toujours confiants qu'ils peuvent se mesurer aux Sharks de San Jose.

Ne demandez toutefois pas à Quick ce que les Kings doivent modifier pour faire changer l'allure de la série.

«Beaucoup de choses, a répliqué sèchement Quick au complexe d'entraînement des Kings lundi. J'ai des choses à faire cet après-midi. Je ne veux pas m'étendre sur tout ça.»

Quick n'est pas reconnu pour sa verve à Los Angeles, mais il l'est pour sa capacité à arrêter des rondelles, particulièrement en séries éliminatoires. Le lauréat du trophée Conn Smythe n'a pas fait honneur à sa réputation lors des deux premiers matchs de la série, cédant 12 des 13 buts des Sharks en un peu plus de cinq périodes de jeu.

Même si les Kings n'ont pas paru en mesure de neutraliser la vitesse et l'intensité des Sharks jusqu'ici, ils prévoient se fier sur leur expérience en séries éliminatoires ainsi qu'un meilleur effort collectif en défensive lors du match no 3, qui sera présenté mardi soir au Staples Center.

Selon Anze Kopitar, il faudra bien plus que deux mauvaises performances à l'extérieur pour ébranler une équipe qui compte sur les services de nombreux joueurs qui ont déjà remporté la coupe Stanley.

«Ce n'est pas bon, mais il n'y a pas de différence entre une défaite de 7-2 ou une autre de 3-2 en troisième période de prolongation, a expliqué Kopitar. C'est terrible, et nous devons nous améliorer.»

Les Kings s'étaient retrouvés dans le même pétrin l'an dernier après deux défaites à l'extérieur contre les Blues de St. Louis au premier tour éliminatoire, mais ils s'étaient relevés et avaient finalement participé à leur deuxième série finale de l'Association de l'Ouest consécutive.

Les Blues l'avaient toutefois emporté par un seul but à deux reprises le printemps dernier contre les Kings à St. Louis. Les Kings n'avaient pas été aussi déclassés par les Blues que par les Sharks, étant incapables de garder le rythme et commettant de nombreuses erreurs inhabituelles en possession de la rondelle, en plus de celles en zone neutre et devant leur filet.

Ainsi, comme l'a suggéré Quick, les Kings doivent modifier beaucoup de choses. Ils doivent aussi oublier le pétrin dans lequel ils se trouvent, selon le joueur de centre Jarret Stoll.

«Tu dois l'oublier, a répété Stoll. Tu dois tourner la page... Tu dois te préparer comme si c'était un match parmi tant d'autres, même si tu peux aussi te retourner et réaliser la situation dans laquelle tu te trouves. Nous sommes conscients de ce que les gars doivent faire. Nous n'y sommes tout simplement pas encore parvenus.»

Au moins, les Kings sont de retour au Staples Center, où ils ont compilé une fiche de 10-0-1 contre les Sharks au cours des trois dernières saisons. Les Kings ont remporté leurs quatre matchs à domicile lors du deuxième tour éliminatoire la saison dernière.

PLUS:pc