NOUVELLES

Le Yémen cible des camps d'entraînement d'Al-Qaïda 

21/04/2014 12:24 EDT | Actualisé 21/06/2014 05:12 EDT

Une attaque aérienne ciblant de camps d'entraînement présumés d'Al-Qaïda dans une région montagneuse du sud du Yémen a tué plusieurs combattants, dimanche, a annoncé un comité sécuritaire du gouvernement, sans toutefois fournir un bilan précis.

Le Comité sécuritaire suprême, qui comprend les ministres de la Défense et de l'Intérieur, a précisé que l'attaque avait touché les montagnes accidentées de Mahfad, entre les provinces d'Abyan et de Shabwa. Impossible, cependant, de savoir qui a mené l'attaque.

Les États-Unis mènent fréquemment des attaques au Yémen à l'aide de drones contre la branche locale d'Al-Qaïda, que Washington considère comme la plus active au monde.

L'agence de presse officielle SABA a cité un responsable anonyme membre du comité qui a indiqué que parmi les victimes du raid, on trouvait des étrangers et des dirigeants possibles de la nébuleuse terroriste. Il est impossible de confirmer ces informations.

Il s'agit de la deuxième attaque contre Al-Qaïda en autant de jours, alors qu'un drone américain présumé a tué neuf militants présumés d'Al-Qaïda dans la province d'Al-Bayda, samedi, en plus de trois civils. Le Comité suprême a assuré que l'attaque avait été menée par les autorités yéménites.

Al-Qaïda au Yémen a conquis une bonne partie du sud du pays en 2011. L'armée nationale, soutenue par des experts militaires américains et des attaques de drones, les a repoussés, mais les heurts et les attentats se poursuivent.

Washington n'a pas immédiatement commenté l'événement. Les États-Unis reconnaissent les attaques de drones menées par son armée, mais habituellement pas celles effectuées par la CIA.

PLUS:rc