NOUVELLES

Le PM japonais envoie une offrande au controversé sanctuaire de Yasukuni

21/04/2014 01:03 EDT | Actualisé 21/06/2014 05:12 EDT

TOKYO - Le premier ministre japonais Shinzo Abe a envoyé lundi une offrande religieuse à un sanctuaire de Tokyo qui rend hommage aux soldats tombés au combat — incluant des criminels de guerre.

Les visites des politiciens japonais au sanctuaire ont toujours été un point de discorde avec la Chine et la Corée du Sud, en raison des agressions brutales du Japon durant la Deuxième Guerre mondiale.

En choisissant d'envoyer une offrande, Shinzo Abe semble vouloir signifier qu'il ne s'y rendra pas en personne avant la visite du président des États-Unis, Barack Obama, qui doit arriver au Japon mercredi.

L'offrande du dirigeant japonais au sanctuaire Yasukuni marque le début du festival printanier, l'un des principaux événements de ce lieu de culte shintoïste.

Shinzo Abe a envoyé un «masakaki», un arbre sacré shintoïste, ainsi qu'une plaque de bois sur laquelle son nom et son titre ont été inscrits.

Le dirigeant était allé visiter le sanctuaire en décembre dernier pour fêter la première année de son retour au pouvoir, un geste qui avait suscité l'ire de Pékin et de Séoul.

Le sanctuaire qui rend hommage à quelque 2,5 millions de soldats morts à la guerre. Il inclut depuis les années 1970 des criminels de guerre condamnés.

PLUS:pc