NOUVELLES

Le ministère des Finances retire des questions d'un sondage sur ses publicités

21/04/2014 10:58 EDT | Actualisé 21/06/2014 05:12 EDT

OTTAWA - Le ministère fédéral des Finances a demandé à des sondeurs de cesser de poser aux Canadiens des questions plutôt embarrassantes pour Ottawa au sujet de la publicité de son Plan d'action économique.

Dans le cadre de 10 sondages d'opinion menés depuis 2009, on demandait aux Canadiens s'ils avaient poussé plus loin leurs recherches au sujet du Plan d'action économique du Canada après avoir vu des publicités dans les journaux, à la télévision, à la radio ou sur Internet.

Les résultats révèlent que de moins en moins de Canadiens sont influencés par ces publicités. En 2013, une infime partie des répondants ont ainsi affirmé avoir visité le site du Plan d'action ou appelé le numéro sans frais indiqué dans les publicités.

Le ministère des Finances a maintenant éliminé cette question des sondages, en plus de trois autres demandant aux Canadiens d'évaluer la performance du gouvernement. Là-dessus aussi, les résultats étaient de plus en plus bas.

Le ministère a déboursé près de 31 000 $ pour un nouveau sondage — amputé des questions indésirables — mené par Harris Décima auprès de 2000 Canadiens au début de novembre. Les répondants étaient alors interrogés sur leur réaction après la diffusion de deux publicités télévisées de 30 secondes et deux publicités radio.

Le contenu des publicités était décrit en détails aux répondants, mais aussi peu que 13 pour cent ont dit se souvenir d'avoir vu ou entendu les messages, diffusés du 7 octobre au 3 novembre de l'an dernier. Aucune question n'a cette fois été posée quant à l'influence de ces publicités ou l'opinion des répondants concernant la performance du gouvernement.

Le gouvernement conservateur a préparé une autre série de publicités, diffusées entre le 17 février et le 31 mars de cette année à la suite de la présentation du budget du 11 février.

Les sondages effectués précédemment par le ministère des Finances révèlent que le taux d'approbation du gouvernement fédéral est en déclin. Il atteignait quelque 45 pour cent initialement en 2009, mais était descendu à environ 38 pour cent selon les deux derniers sondages effectués en avril et juin de l'an dernier.

Le ministère des Finances a payé près de 15 millions $ à Acart Communications pour la diffusion de publicités présentant le Plan économique du Canada à la télévision, à la radio et sur Internet en 2012-2013. Le ministère a prévu un budget publicitaire de 10 millions $ pour 2013-2014.

PLUS:pc