NOUVELLES

Le bénéfice de Rogers Communications recule à 307 millions $ au 1er trimestre

21/04/2014 04:44 EDT | Actualisé 21/06/2014 05:12 EDT

TORONTO - Rogers Communications (TSX:RCI.B) a dévoilé lundi un bénéfice du premier trimestre moins important que l'an dernier, sa division du sans-fil ayant été mise à l'épreuve en raison des changements de prix de ses forfaits téléphoniques.

La société de télécommunications a fait état d'un bénéfice net de 307 millions $, soit 57 cents par action, pour son plus récent trimestre, ce qui représente une baisse de 13 pour cent par rapport à celui de 353 millions $, ou 68 cents par action affiché pour la même période l'an dernier.

Sur une base ajustée, le résultat par action de Rogers a atteint 66 cents, ce qui s'est avéré inférieur aux attentes des analystes, qui misaient plutôt sur un profit ajusté de 70 cents par action, selon Thomson Reuters.

Les revenus d'exploitation sont restés relativement stables à 3,02 milliards $, par rapport à 3,03 milliards $ un an plus tôt.

Les revenus de la division des services sans fil ont reculé de deux pour cent à 1,73 milliard $, essentiellement en raison des modifications apportées aux forfaits mensuels des abonnés et des plus faibles frais d'itinérance.

Rogers a en outre indiqué avoir perdu un autre 25 000 abonnés à son service de télévision au premier trimestre. Ce déclin a cependant ralenti sa cadence par rapport au premier trimestre de l'an dernier.

L'action de Rogers Communications a clôturé la séance de lundi à 44,28 $ à la Bourse de Toronto, en hausse d'un cent par rapport à son précédent cours de fermeture. Ses résultats ont été dévoilés après la fermeture des marchés.

PLUS:pc