NOUVELLES

Chypre: le président chypriote-turc optimiste sur un accord courant 2014

21/04/2014 04:55 EDT | Actualisé 21/06/2014 05:12 EDT

Le président chypriote-turc Dervis Eroglu a estimé lundi possible de parvenir dans le courant de l'année à un règlement du problème chypriote, à la suite de la reprise des négociations avec la partie chypriote-grecque sous l'égide de l'ONU.

"Nous avons repris récemment les négociations et nous allons tenter de résoudre nos divergences le plus vite possible", a déclaré à la presse M. Eroglu après été reçu par le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon.

"Nous pensons qu'un accord est possible dans le courant de l'année et ensuite nous pourrons le finaliser et le soumettre séparément à des référendums simultanés en 2014" dans les deux parties de l'île, a-t-il ajouté en promettant de "négocier de bonne foi".

Chypre est coupée en deux depuis l'invasion de la partie Nord par la Turquie en juillet 1974, en réaction à un coup d'Etat mené par des nationalistes chypriotes-grecs pour rattacher l'île à la Grèce.

Une première tentative de réunification a échoué en 2004 --les Chypriotes-grecs en ayant refusé les conditions par référendum--, et les pourparlers sous l'égide de l'ONU sont restés infructueux avant d'être interrompus en 2012.

Les discussions directes entre le Nord et le Sud ont repris en février dernier, sous l'égide de l'ONU et grâce à l'appui marqué des Etats-Unis.

avz/mdm

PLUS:hp