NOUVELLES

Schenn marque un but opportun et les Flyers créent l'égalité 1-1 dans la série

20/04/2014 03:23 EDT | Actualisé 20/06/2014 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Ray Emery a effectué 31 arrêts à la place du gardien no 1 Steve Mason, toujours blessé, et les Flyers de Philadelphie ont effacé un retard de deux buts avant de vaincre les Rangers de New York 4-2, dimanche, et de niveler les chances dans leur série de premier tour de l'Association Est.

Les Flyers avaient perdu leurs neuf derniers matchs au Madison Square Garden, dont le match no 1 de la série par la marque de 4-1, jeudi. Leur dernière victoire dans cet amphithéâtre remontait au 20 février 2011. Pour sa part, Emery n'avait pas signé de victoire en séries éliminatoires depuis trois ans jour pour jour, quand il portait les couleurs des Ducks d'Anaheim.

«J'essaie de rester au même niveau, peu importe si les choses vont bien ou si je ne connais pas le début de match espéré, a mentionné Emery. Je respecte le système en place, je me fie à ça. J'ai déjà été en avance et j'ai déjà été en retard, je dois simplement rester constant.»

Luke Schenn a brisé l'égalité en milieu de deuxième vingt après que Jakub Voracek et Jason Akeson eurent aidé les Flyers à effacer un retard de 2-0. Wayne Simmonds a ajouté le but d'assurance dans un filet désert lors d'une supériorité numérique.

La série se poursuivra mardi à Philadelphie, là où les Flyers ont remporté leurs deux duels contre les Rangers cette saison.

Les Flyers n'auront plus à entendre parler de leur mauvaise séquence à New York, au cours de laquelle ils ont été dominés 35-10 au chapitre des buts marqués.

«C'est tout un poids en moins sur nos épaules de venir ici et de quitter avec la série égale 1-1, a admis Schenn. Nous nous sentons un peu plus confiants.»

Les New-Yorkais ont rapidement mené 2-0, grâce aux buts de Martin St-Louis et Benoit Pouliot, mais les Flyers ont sonné la charge par la suite.

Voracek a d'abord grugé l'écart à 14:14 en première période, puis Akeson a créé l'impasse sur un rebond à 5:45 au deuxième vingt, profitant de la présence au cachot d'Anton Stralman, qui avait fait de l'obstruction.

Schenn a ensuite donné l'avance aux siens à 11:18 en deuxième période.

Aussi bien pour Akeson que pour Schenn, il s'agissait de leur premier but en carrière en séries.

Henrik Lundqvist a stoppé 21 des 24 tirs dirigés vers lui, après avoir effectué 14 arrêts dans la victoire lors du premier match.

«Ils sont revenus à la charge tard en première période et en deuxième période, a noté Lundqvist. Nous étions confiants de pouvoir créer l'égalité en troisième période.»

Le vent a tourné en deuxième période quand les Flyers ont marqué deux fois même s'ils ont été dominés 17-9 au chapitre des tirs au but.

L'entraîneur-chef des Rangers Alain Vigneault a qualifié cette période de la meilleure de son équipe.

«C'est un sport un peu étrange parfois, a-t-il déclaré. Nous avons obtenu des chances en or. Notre avantage numérique a été excellent. Ils ont marqué deux buts et nous aucun.»

PLUS:pc