NOUVELLES

Palat se sent prêt à revenir, mais le Lightning décidera avant le match

20/04/2014 12:13 EDT | Actualisé 20/06/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le Lightning de Tampa Bay a misé sur le retour au jeu de l'attaquant tchèque Ondrej Palat, dimanche, à l'occasion du troisième match de la série contre le Canadien.

L'équipe de la Floride a cependant dû se passer des services du vétéran défenseur Sami Salo, blessé. Mark Barberio l'a remplacé dans la formation. Michael Kostka a été laissé de côté, après avoir pris part aux deux premières rencontres.

Sans surprise, Anders Lindback était de retour devant le filet, après avoir cédé sa place au Letton Kristers Gudlevskis en troisième période du match numéro deux.

Palat, qui a raté la deuxième rencontre en Floride en raison d'une blessure mineure au haut du corps, s'était dit d'attaque pour revenir, dimanche matin, après s'être entraîné avec ses coéquipiers au Centre Bell.

L'entraîneur du Lightning, Jon Cooper, avait parlé dans son cas d'une participation douteuse au match en soirée.

Palat est un rouage important du Lightning à l'attaque. À sa première saison complète dans la LNH, il a amassé 59 points, incluant 23 buts. Il évolue en compagnie de Steven Stamkos et de Tyler Johnson au sein du premier trio de l'équipe.

«Son retour au jeu insufflerait une bonne dose d'énergie à l'équipe», a déclaré Stamkos.

Pendant ce temps à Brossard, où le CH a tenu son entraînement matinal, l'entraîneur Michel Therrien a confié qu'on connait la nature exacte de la blessure de Palat.

«Nous jouerons un style physique à son endroit afin de restreindre son espace sur la glace et son temps de réaction», a-t-il fait savoir.

Animal blessé

En recul de deux matchs dans la série, le Lightning s'est présenté à Montréal en feignant d'être comme un animal blessé.

Le rusé Cooper a joué à fond la carte de l'équipe négligée qui n'a plus rien à perdre et que tout le monde voit être éliminée dès mercredi.

«Je suis sûr que ce n'est jamais arrivé au Canadien de perdre deux séries de suite après avoir pris les devants 2-0 à l'étranger...», a-t-il par la suite glissé au passage, en sachant fort bien que c'est bel et bien arrivé.

Dans les faits, ce ne sont pas deux mais trois séries d'affilée que le Tricolore a perdues après avoir pris l'avance 2-0 sur la patinoire de l'ennemi. Les deux dernières fois, ses rivaux qui ont complété les remontées ont finalement remporté la Coupe Stanley. Il s'agit des Hurricanes de la Caroline en 2006 et des Bruins de Boston en 2011.

L'autre équipe qui a effacé un retard de 0-2 après avoir amorcé la série à domicile est les Rangers de New York en 1996.

PLUS:pc