NOUVELLES

Manifs pro-marijuana dimanche au Canada

20/04/2014 06:19 EDT | Actualisé 20/06/2014 05:12 EDT
Bloomberg via Getty Images
Marijuana (cannabis) is arranged for a photograph inside the Evergreen Apothecary in Denver, Colorado, U.S., on Thursday, Jan. 9, 2014. Colorado has just legalized the commercial production, sale, and recreational use of marijuana, while Washington State will begin its own pot liberalization initiative at the end of February. On Jan. 8, New York Governor Andrew Cuomo said his state would join 20 others and the District of Columbia in allowing the drug for medical purposes. Photographer: Matthew Staver/Bloomberg via Getty Images

OTTAWA - Des frisbees, des cerceaux, de la musique reggae et l'arôme particulier de joints de cannabis ont dissimulé un important litige politique, dimanche après-midi, sur la colline parlementaire à Ottawa.

La journée annuelle de célébration de la culture de la marijuana s'est transformée en un mouvement militant alors que les partisans de la légalisation de la substance ont organisé plusieurs rassemblements à travers le pays.

Ce fut notamment le cas à Montréal, où des dizaines de personnes étaient attendues.

Selon John Albert, un ancien candidat du Parti marijuana qui s'était rendu près de l'édifice du Parlement, de plus en plus de gens en ont soupé du statu quo.

La récente légalisation de la marijuana au Colorado et dans l'État de Washington a ouvert les yeux des gouvernements et des entreprises quant aux possibilités financières d'un marché légal pour le cannabis, un bien qui est trop souvent lié au crime organisé ou aux gens apathiques.

Après des années de mouvements particulièrement lents sur la question de la décriminalisation ou de la légalisation, la militante pro-pot Jodie Emery a affirmé qu'il y a eu un gigantesque intérêt alors que l'expérience américaine se déroule.

«Je peux vous dire, en tant que militante depuis dix ans, que la dernière année a été folle — même au Canada —, en ce qui concerne les fournisseurs de permis et toutes ces entreprises qui tentent de s'imposer.»

Bons joueurs, des agents de la Gendarmerie royale du Canada, ont observé la scène alors que des nuages de cannabis montaient dans le ciel, à Ottawa.

«Il s'agit d'un événement annuel qui a toujours été tenu de façon pacifique», a expliqué la porte-parole Lucy Shorey.

«Habituellement, vers 16h20, les gens vont exercer leur droit, euh, d'allumer, si vous voulez», dit-elle. «La GRC respecte le droit des gens de manifester sur la colline parlementaire, et nous sommes ici pour cela aujourd'hui.»

Le gouvernement Harper se penche sur la possibilité d'imposer de simples amendes pour la possession de petites quantités de marijuana, mais il n'est pas question pour l'instant de décriminaliser ni de légaliser le cannabis.

Ce débat a repris au Canada depuis que le chef libéral Justin Trudeau a admis avoir déjà fumé de la marijuana, et qu’il s'est dit en faveur de la légalisation.

INOLTRE SU HUFFPOST

Légaliser le cannabis: pour ou contre?