NOUVELLES

Les combats au Myanmar ont coûté la vie à 22 personnes

20/04/2014 01:24 EDT | Actualisé 20/06/2014 05:12 EDT

RANGOON, Myanmar - Des combats entre des troupes gouvernementales et des rebelles dans l'État de Kachin, dans le nord-est du Myanmar, ont tué au moins 22 personnes depuis le début d'avril, ont indiqué les autorités birmanes.

Les accrochages sont survenus malgré les efforts du gouvernement du président Thein Mein pour en arriver à un cessez-le-feu national entre toutes les milices ethniques. L'échéance d'un tel cessez-le-feu a été plusieurs fois repoussée reprises à cause des nombreuses escarmouches.

Les plus récentes violences ont éclaté le 4 avril après que des membres de l'armée du Kachin indépendant eurent attaqué par embuscade une colonne de l'armée nationale dans la région de Man Wein Gyi.

Les opérations de «ratissage» qui ont suivi ont permis la capture d'une base rebelle, ont ajouté les autorités.

Au moins 14 soldats gouvernementaux et huit rebelles ont été tués au cours de ces combats.

PLUS:pc