NOUVELLES

Le Canadien l'emporte 3-2 et n'est plus qu'à un gain d'éliminer le Lightning

20/04/2014 10:04 EDT | Actualisé 20/06/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le Canadien s'est compliqué la tâche en ne saisissant pas les chances de passer le K.-O. à un rival vacillant, dimanche. Mais au final, il a trouvé la façon de signer une troisième victoire d'affilée face au Lightning de Tampa Bay, en l'emportant 3-2 devant un public ravi au Centre Bell.

Le Tricolore va tenter de remporter chez lui une première série éliminatoire depuis 2010, mardi, à l'occasion du quatrième duel.

Le Lightning aura encore moins à perdre afin de reprendre les propos que l'entraîneur Jon Cooper a tenus avant la rencontre.

«On doit leur donner du mérite parce qu'ils ont lutté avec l'énergie du désespoir, a noté l'entraîneur du CH Michel Therrien. Nous savions qu'ils donneraient tout ce qu'ils avaient dans le ventre parce qu'ils ne voulaient pas se retrouver en retard 3-0. C'est une grosse victoire que nous sommes allés chercher.»

Rene Bourque, son troisième des séries, Brendan Gallagher, en plus d'amasser une aide, et Tomas Plekanec ont déjoué Anders Lindback, confronté à 31 lancers. P.K. Subban a récolté deux passes.

Ondrej Palat et Matthew Carle ont déjoué Carey Price, qui a été mis à l'épreuve 29 fois. Steven Stamkos a obtenu deux aides.

«Nous avons joué avec beaucoup de coeur, avec passion, a commenté l'entraîneur Jon Cooper. C'est notre meilleur match de la série. Les gars auraient mérité un meilleur sort. C'est une défaite très dure à avaler.»

Comme l'éclair

Le Canadien a frappé avec la vitesse de l'éclair, peu de temps après que Ginette Reno eut poussé les dernières notes du Ô Canada. Bourque a mystifié Lindback au terme d'une échappée sur le flanc gauche, après seulement 11 secondes.

Bob Gainey détient la marque d'équipe (sept secondes) du but le plus rapide au début d'un match de séries depuis mai 1977.

Le CH a par la suite raté une première occasion d'ébranler davantage les visiteurs, en ne profitant pas d'une double pénalité mineure imposée à Mark Barberio.

Bourque a manqué l'ouverture béante sur réception de la passe de Plekanec.

Lindback a paru retrouver ses repères après avoir frustré Max Pacioretty, tout juste après le retour de Barberio. Therrien a acquiescé que le gardien était la raison pour laquelle le Canadien ne menait pas par deux ou trois buts après 20 minutes de jeu.

But refusé

Le Lightning a retrouvé ses esprits en deuxième, et on a assisté à toute une période. L'équipe de la Floride a d'abord créé l'égalité pendant un jeu de puissance, à 8:39. Palat a trouvé l'ouverture entre les jambières de Price.

Elle a ensuite cru avoir pris les devants à 15:38 grâce à Ryan Callahan, à l'issue d'une séquence effrénée au cours de laquelle Subban a sauvé la mise initialement. Mais l'arbitre Francis Charron a annulé l'action, estimant que l'attaquant québécois Alex Killorn avait gêné Price. La décision controversée a mis Cooper très en colère.

«J'étais fâché sur le coup et je le suis encore, fulminait-il après la rencontre. Le but aurait dû être accordé, mais ce n'est que mon opinion et je suis biaisé. L'arbitre a vite tranché et il est convaincu d'avoir pris la bonne décision. Moi, j'ai une opinion différente.

«Cela dit, je ne veux pas qu'on pense que je suis aigri. C'était l'égalité 1-1, même sans ce but, et il nous fallait tourner la page. Ce que nous avons fait.»

Mais il en avait gros sur le coeur. À un moment donné, il a volontairement glissé au passage que le Lightning avait marqué trois buts, ajoutant du même souffle: «euh deux je veux dire».

Il fallait s'y attendre, Therrien divergeait d'opinions avec son homologue. En fait, il avait la même opinion que l'arbitre Charron.

Stamkos ébranlé

Avant la fin du deuxième vingt, le Lightning a temporairement perdu les services de Stamkos, ébranlé, avant de voir le Canadien reprendre l'initiative à 18:10 lors d'une situation à quatre contre quatre. Gallagher a mis la touche finale à un jeu époustouflant signé Subban.

Tôt en troisième, à 5:43, le Canadien s'est donné un peu d'air en doublant son avance. Immobilisé le long de la bande du côté droit, Plekanec a trompé la vigilance de Lindback à l'aide d'une frappe longuement mûrie.

Mais encore une fois, le CH a été incapable d'achever sa proie pendant une attaque massive obtenue tout juste après.

Avec comme résultat que le Lightning a rétréci l'écart à 11:36. Price n'a rien vu de la frappe du défenseur Carle.

La fin de rencontre, particulièrement la dernière minute de jeu, a été stressante pour les partisans.

PLUS:pc