NOUVELLES

F1: Lewis Hamilton de Mercedes remporte une troisième course de suite

20/04/2014 10:43 EDT | Actualisé 20/06/2014 05:12 EDT

SHANGHAI - Lewis Hamilton a aisément remporté une troisième course de suite en Formule Un au volant de sa Mercedes, dimanche, menant d'un bout à l'autre lors du Grand Prix de Chine, à Shanghai.

Mercedes a montré une fois de plus l'étendue de sa puissance en signant un doublé, la deuxième place allant à Nico Rosberg, qui a fini près de 19 secondes derrière.

Les pilotes de l'écurie ont fini premier ou deuxième trois fois en quatre courses cette année.

«Nous avons assurément le vent dans les voiles, a dit Hamilton. Je vais continuer de travailler fort, comme tout le reste de l'équipe, parce que les autres équipes ne vont pas lâcher la pression.»

Fernando Alonso de Ferrari a résisté aux vaillants efforts de Daniel Ricciardo (Red Bull) pour terminer troisième, procurant à la Scuderia un premier podium cette saison.

Ricciardo a fini quatrième, un rang devant son coéquipier Sebastian Vettel, après que le champion en titre depuis 2010 ait reçu la directive de laisser passer l'Australien, qui était le plus rapide des deux.

Il s'agit de la première fois que Hamilton signe trois victoires d'affilée; il a aussi prévalu en Malaisie et au Bahreïn. L'Anglais totalise 75 points cette saison, à seulement quatre du meneur qui est Rosberg.

Hamilton dominait tellement vers la fin de la course qu'il n'a pas trop sourcillé quand le drapeau à damiers est sorti par erreur un tour trop tôt, à la fin du 55e tour.

«C'était assez bizarre, a t-il dit. Je me demandais si j'avais bien vu. Je m'attendais à un autre tour et là j'ai vu le drapeau.»

Selon les règles de la F1, si le drapeau est montré hâtivement, la course est considérée terminée lors du tour précédent. Cela n'a toutefois pas eu un impact majeur, car les seuls pilotes affectés ont été Kamui Kobayashi de Caterham et Jules Bianchi de Marussia. Kobayashi avait dépassé le Français à leur dernier tour pour se classer 17e, mais leurs résultats finaux ont été inversés.

Rosberg partait quatrième, mais un lent départ l'a tout de suite relégué en septième place. Il a finalement dépassé Alonso au 43e tour, bénéficiant d'un bolide supérieur.

Vettel s'élançait troisième. Il a brièvement été deuxième avant de perdre du terrain, suite à l'usure de ses pneus. On lui a dit de laisser passer Ricciardo au 25e tour et après coup, il s'est dit en accord avec la décision.

«Je n'ai pas encore atteint le niveau de rendement que je souhaite avec la voiture, mais c'est un processus qui continue, a dit Vettel. C'est à espérer que nous fassions d'autres pas en avant dans les prochaines courses.»

Force India a vu ses deux pilotes récolter des points, avec une sixième place pour Nico Hulkenberg et une neuvième position pour Sergio Perez.

Valtteri Bottas de Williams a fini septième, Kimi Raikkonen de Ferrari huitième et Daniil Kyvat de Toro Rosso 10e.

PLUS:pc