NOUVELLES

Ukraine: les séparatistes gardent le contrôle de l'administration à Donetsk, situation calme

19/04/2014 02:56 EDT | Actualisé 18/06/2014 05:12 EDT

Des forces séparatistes pro-russes continuaient de contrôler samedi matin dans le calme l'administration régionale de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, après avoir rejeté l'accord de Genève destiné à apaiser la crise dans le pays.

Une cinquantaine de sympathisants pro-russes étaient rassemblés autour de l'imposant bâtiment, occupé par les leaders de la "République de Donetsk" autoproclamée et entourée de sacs de sables, de pneus et de meubles renversés en guise de barricades, sous la garde d'hommes cagoulés.

"On continue comme d'habitude", a lancé l'un de ces séparatistes à l'AFP. "Un prêtre orthodoxe est avec nous à l'intérieur et nous allons fêter Pâques ce soir".

Autour du bâtiment, les badauds et joggeurs évoluaient comme si de rien n'était. A part les quelques bâtiments publics contrôlés par les séparatistes, la ville fonctionne normalement.

A la surprise générale, les chefs de la diplomatie ukrainienne, russe, américaine et européenne avaient signé jeudi à Genève un texte prévoyant notamment le désarmement des groupes armés, la libération des bâtiments publics occupés et une amnistie pour les insurgés non "coupables de crimes de sang".

Mais, barricadés dans leur QG de l'administration régionale de Donetsk, les pro-russes ont sèchement rejeté ce plan.

Les autorités pro-européennes dont ils exigent le départ ont, quant à elles, tendu la main vendredi aux rebelles, promettant une importante décentralisation et un statut protecteur pour la langue russe, sans réagir à la fin de non-recevoir des pro-russes.

nm/gmo/jh

PLUS:hp