NOUVELLES

« Pas de controverse de gardiens » - Cooper

19/04/2014 08:15 EDT | Actualisé 19/06/2014 05:12 EDT

TAMPA - Jon Cooper a voulu être clair après la défaite du Lightning dans le deuxième match de la série de premier tour contre le Canadien.

Un texte de Guillaume Lefrançois Twitter Courriel

« Il n'y a pas de controverse de gardiens, a martelé l'entraîneur-chef, vendredi soir. On avait besoin d'une étincelle. Même s'ils avaient marqué le troisième but, on n'avait pas abandonné. Si ça avait été le cas, j'aurais laissé (Anders Lindback) devant le filet. »

Si Cooper a été si clair, c'est que les événements n'ont pas très bien fait paraître Lindback. Le gardien, déjà l'auxiliaire de Ben Bishop, blessé, a été retiré de la rencontre en troisième période, après un but de Brendan Gallagher, sur lequel il a mal paru. Le moment du but a été fatal au Lightning, puisqu'il donnait au CH une avance de trois points avec à peine huit minutes à écouler au match.

« Les gardiens sont retirés pour plein de raisons, a expliqué Cooper. Parfois, ils se font bombarder et tu veux les sauver, parfois ils en arrachent, parfois tu veux donner une étincelle à ton équipe. On avait besoin de quelque chose. »

Ça n'a guère été mieux pour son remplaçant, Kristers Gudlevskis, battu dès la première montée vers lui par Rene Bourque. Le Letton a seulement reçu trois tirs.

Malgré ses propos rassurants du début, Cooper a refusé de confirmer que Lindback obtiendrait le départ pour le match 3, dimanche, à Montréal.

« On ne dirait jamais ça aussi tôt de toute façon, a assuré Cooper. Lindback a fait de gros arrêts pour nous. Il s'est fait retirer parce qu'on avait besoin d'une étincelle. On va digérer ça ce soir et on va retourner au travail demain. »

Quel parcours!

Pour Gudlevskis, c'était une autre expérience dans une année riche en rebondissements, même si cette fois, l'aventure a été de courte durée.

Si ce nom vous semble familier, c'est que ce même Gudlevskis avait repoussé 55 des 57 tirs du Canada en quarts de finale aux Jeux de Sotchi, où la Lettonie avait dignement tenu tête aux futurs médaillés d'or, s'inclinant 2-1.

Le jeune homme de 21 ans aura donc amorcé la saison avec les Everblades de la Floride, en ECHL, avant de passer au Crunch de Syracuse, dans la Ligue américaine, puis au Lightning. Il est devenu le premier joueur de l'histoire à jouer dans les trois circuits professionnels en plus des Jeux olympiques dans une même saison.

Et maintenant, les séries éliminatoires s'ajoutent à cette expérience. Cela dit, Gudlevskis est un homme de peu de mots, et semblait plus ou moins enthousiasmé par les mois qu'il vient de vivre.

« Ce sont des expériences de plus que je vais mettre dans mes bagages pour l'avenir », a-t-il murmuré.

PLUS:rc