NOUVELLES

Les Blues battent les Blackhawks 4-3 en surtemps et mènent la série 2-0

19/04/2014 06:43 EDT | Actualisé 19/06/2014 05:12 EDT

ST. LOUIS, États-Unis - Le défenseur Barret Jackman a marqué en prolongation et il a propulsé les Blues de St. Louis vers une deuxième victoire de 4-3 d'affilée face aux Blackhawks de Chicago, samedi, et ils mènent leur série face aux champions en titre de la coupe Stanley 2-0.

«Ces tirs qui semblent avoir des yeux! Je n'arrivais pas à croire que la rondelle était rentrée», a déclaré l'entraîneur-chef des Blues Ken Hitchcock.

Les Blues sont venus de l'arrière après que le défenseur des Blackhawks Brent Seabrook eut écopé une punition majeure et une inconduite de partie pour un coup de coude vicieux à la tête du capitaine des Blues David Backes. Ce dernier a eu besoin d'aide afin de quitter la patinoire et il n'est pas revenu au jeu.

«Je n'ai rien à dire sur la mise en échec, c'est la décision de la ligue, a dit Hitchcock. Qu'en pensez-vous? C'était pas super. Je vais laisser la ligue s'occuper de ce dossier.»

Seabrook a dit qu'il ne tentait pas de blesser Backes.

«Je me sens mal de voir un gars étendu comme ça sur la glace, a déclaré Seabrook. J'ai déjà vécu ça. Je ne tentais pas de le frapper à la tête ou quelque chose comme ça.»

L'entraîneur-chef des Blackhawks Joel Quenneville n'a pas voulu faire de commentaire tant qu'il n'avait pas regardé une reprise du jeu. Il a dit qu'il cherchait à rester dans le match.

«Le match achève et je me disais 'Mon Dieu!', a raconté Quenneville. Et ensuite, j'étais plus inquiet de survivre à la punition majeure.»

Vladimir Tarasenko a forcé la présentation de la prolongation en marquant son deuxième but de la série. Il a déjoué Corey Crawford à l'aide d'un tir des poignets avec 6,4 secondes à faire en temps réglementaire. Kevin Shattenkirk a récolté un but et deux aides pour les Blues. Chris Porter a été l'autre buteur de l'équipe.

Duncan Keith, Seabrook et Michael Rozsival ont fait bouger les cordages en l'espace de cinq tirs pour donner les devants 3-2 aux Blackhawks tôt en troisième période. La pénalité de Seabrook a cependant été couteuse et il pourrait être suspendu lors du match no 3, lundi à Chicago.

Les Blues avaient gagné le premier match en troisième période supplémentaire et ils ont dû répliquer à une remontée des Blackhawks dans un match qui a débuté moins de 39 heures plus tard.

Crawford a lancé son équipement dans le vestiaire avant de rencontrer les journalistes. Il a dit qu'il avait la vue légèrement voilée sur le but gagnant, ajoutant: «J'avais collé mes jambières, mais il y avait un petit espace et la rondelle s'est tout juste faufilée.»

En revenant sur le but égalisateur, Crawford a dit: «C'est frustrant, mais que voulez-vous. Je ne vais pas pleurer. Nous devons simplement travailler plus fort.»

Les Blackhawks ont été 0-en-4 en avantage numérique et ils sont 0-en-9 depuis un but de Seabrook lors de leur première occasion avec un homme en plus lors du match no 1.

Tarasenko a profité pleinement de l'avantage à 6-contre-4 des Blues, qui ont remplacé Ryan Miller par un attaquant supplémentaire en fin de rencontre.

Le but de Keith tard en deuxième période mettait fin à une sécheresse de 119 minutes et 27 secondes sans but des Blackhawks depuis leur poussée de trois buts en première période dans le match no 1. Avant la remontée des Hawks, Miller avait stoppé 53 tirs d'affilée.

Un joueur de soutien des Blues a ouvert la marque dans un deuxième match consécutif. Porter a pourtant récolté seulement une aide en 22 matchs cette saison.

Les Blues ont doublé leur avance en toute fin de première période quand un tir de la ligne bleue de Shattenkirk a surpris Crawford, hors position, avec 1,8 seconde à faire à l'engagement.

PLUS:pc