NOUVELLES

GP de Chine - Qualifications: déclarations

19/04/2014 06:14 EDT | Actualisé 19/06/2014 05:12 EDT

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes), 34e pole position en F1, dont trois en 2014 et quatre en Chine: "C'est un sentiment fantastique. Je suis très heureux de faire une 4e pole position sur cette piste. Comme on devait garder des trains de pneus neufs, et économiser le moteur, je n'avais pas beaucoup roulé ce matin (aux derniers essais libres). C'est dommage pour les fans, car ils aimeraient sûrement nous voir rouler plus longtemps. C'était une séance difficile, mais je me suis fait plaisir. C'était tellement glissant, il fallait chercher de l'adhérence, ne pas faire d'erreur et mettre trois portions (de circuit) rapides bout à bout, avec ces gars juste derrière. On a toujours des choses à améliorer et l'équipe a encore bien travaillé ce week-end, mais je suis quand même surpris du résultat. J'ai eu un vendredi difficile (sur le sec) et on a changé tous les réglages hier soir, mais comme aujourd'hui il pleuvait on partira un peu dans l'inconnu pour la course. Ça devrait être sec, mais il fera probablement froid".

Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull), 2e temps des qualifications: "Arriver à surmonter ces conditions difficiles, en faisant un bon chrono en fin de séance, parce que j'ai enfin trouvé un peu d'adhérence, avec les pneus intermédiaires, c'est fantastique. J'ai fait un bon tour et je suis content de partir en première ligne. C'est un circuit très exigeant, surtout quand il y a un peu d'eau sur la piste, car il y a plusieurs changements de surface qui provoquent de grosses différences d'adhérence, selon les virages. Si la piste est sèche et qu'on prend un bon départ, on devrait pouvoir se bagarrer devant jusqu'au bout et monter sur le podium. En réussissant une stratégie à deux arrêts, au lieu de trois, ça pourrait nous aider".

Sebastian Vettel (GER/Red Bull), 3e temps des qualifications: "C'était une séance de qualifications serrée. Ça va être une course longue et on a de plus grandes chances demain en partant de là où on est sur la grille. On va essayer de leur rendre les choses difficiles, même si sur le sec ils (les pilotes Mercedes) ont encore une petite marge d'avance sur nous. Si on regarde les chronos de vendredi, nous sommes dans le coup, et on savait que si c'était mouillé on ne serait pas trop loin de la pole. Il devrait faire beau demain mais on ne peut pas faire confiance à la météo ici, donc il vaut mieux regarder le temps qu'il fait le matin, par la fenêtre de son hôtel. Nous tirons le maximum de nos voitures, qui sont identiques, et mon coéquipier (Ricciardo) fait un très bon travail. Il n'a pas juste fait un bon week-end, il en a fait plusieurs et il donne l'impression de tirer le maximum de notre voiture, alors que moi je dois me battre un peu plus. Ça ne me plait pas, mais c'est comme ça et j'ai juste besoin de me débrouiller un peu mieux".

dlo/bvo

PLUS:hp