NOUVELLES

Egypte: un groupuscule jihadiste revendique de nouveaux attentats au Caire

19/04/2014 12:33 EDT | Actualisé 19/06/2014 05:12 EDT

Le groupuscule jihadiste Ajnad Misr a revendiqué samedi de nouveaux attentats au Caire, dont un ayant tué un officier de police la veille, dans un communiqué posté sur sa page Facebook.

Ajnad Misr, les soldats d'Egypte, en arabe, affirme ainsi "grâce à Dieu, nos valeureux soldats sont parvenus vendredi soir à viser un barrage des forces meurtrières qui raflent les jeunes gens innocents pour les remettre aux sbires du régime qui les torturent", avant de revendiquer un attentat ayant blessé mardi deux policiers et un passant dans le quartier d'affaires et résidentiel de Dokki et un autre ayant blessé le 10 avril un policier en banlieue de la capitale.

Depuis que l'armée a destitué en juillet le président islamiste Mohamed Morsi, ses partisans manifestent régulièrement, bravant une implacable répression qui a fait au moins 1.400 morts, plus de 15.000 arrestations et des centaines de condamnations à mort expéditives. Face à cette campagne, des groupes jihadistes, dont le plus connu, Ansar Beit al-Maqdess, disent s'inspirer d'Al-Qaïda pour multiplier les représailles contre les forces de l'ordre.

Ajnad Misr, qui avait déjà revendiqué huit attaques depuis novembre, toutes au Caire, a été adoubé par Ansar Beit al-Maqdess, basé dans le Sinaï, d'où ont commencé les attaques contre policiers et soldats avant de gagner plusieurs villes du pays, dont la capitale.

Le gouvernement assure que depuis la destitution de M. Morsi, les attentats ont fait près de 500 morts, en majorité des policiers et des soldats.

sbh/faa

PLUS:hp