NOUVELLES

Des Brésiliens révoltés de la mort d'un citoyens brûlent quatre autobus

19/04/2014 07:34 EDT | Actualisé 19/06/2014 05:12 EDT

RIO DE JANEIRO - Des résidants de Niteroi, près de Rio de Janeiro, ont incendié quatre autobus pour protester contre la mort d'un homme, tué par balle alors qu'il se rendait à l'église pour le Vendredi saint.

Des gens blâment la police pour la mort d'Anderson Santos Silva, 21 ans. Ils soutiennent que le jeune homme a perdu la vie en tentant de protéger sa mère et sa soeur de neuf ans des balles tirées lors d'une fusillade impliquant la police.

Des médias locaux rapportent que la police militaire a rejeté tout reproche, affirmant qu'une balle perdue a atteint M. Silva durant un affrontement entre la police et de présumés trafiquants de drogue.

Le journal O Globo indique que les manifestants ont aussi incendié un camion et deux voitures, en plus des quatre autobus.

M. Silva a été enterré samedi. La police n'a pas répondu aux demandes d'entrevue.

PLUS:pc