NOUVELLES

CH: Rene Bourque veut faire oublier en séries la mauvaise saison qu'il a connue

19/04/2014 05:35 EDT | Actualisé 19/06/2014 05:12 EDT
Getty Images
PITTSBURGH, PA - JANUARY 20: Rene Bourque #27 of the Montreal Canadiens skates against the Pittsburgh Penguins during the game at Consol Energy Center on January 20, 2011 in Pittsburgh, Pennsylvania. (Photo by Justin K. Aller/Getty Images)

BROSSARD, Qc - Personne ne parlera de la mauvaise saison que Rene Bourque a connue s'il continue de jouer comme il l'a fait dans les deux premiers matchs de la série du Canadien contre le Lightning de Tampa Bay. C'est exactement l'objectif que Bourque a en tête.

Retranché de la formation à neuf reprises en saison régulière, l'attaquant de Lac La Biche, en Alberta, a peut-être également un poste à sauver chez le Tricolore.

«Les séries permettent à des joueurs d'offrir le meilleur d'eux-mêmes, et j'espère être un de ceux-là cette année, a mentionné Bourque, samedi. Connaître du succès en séries contribuerait à mettre un baume sur la saison difficile que j'ai connue, et à me sentir un peu mieux.»

Le vétéran ailier de 32 ans s'est illustré dans le match numéro deux, vendredi, en marquant deux buts — incluant celui de la victoire en deuxième période au terme d'une superbe manoeuvre individuelle.

Depuis le début de la série, Bourque est davantage en mouvement et il s'implique physiquement. On le voit même tenter de bloquer des lancers dans sa zone. Le trio qu'il complète avec Lars Eller et Brian Gionta fait du travail impeccable.

«Nous nous complétons bien, a relevé Gionta. `Bourky' patine et il crée de l'espace. C'est la même chose pour Lars. C'est un gros bonhomme qui patine bien et qui fait des jeux.»

L'entraîneur Michel Therrien a louangé le «jeu inspiré» de Bourque depuis qu'il lui a fait réintégrer la formation vers la fin de la saison régulière. Mais il a été plus élogieux à l'endroit d'Eller, «un joueur important au sein de notre équipe».

«J'apprécie sa rapidité, son jeu physique, a-t-il commencé par dire au sujet d'Eller. Ça prend un mélange de tout dans une équipe pour avoir du succès. Il nous amène un élément que nous avons besoin. Une belle cohésion s'est installée entre Bourque, Gionta et lui. Nous essayons d'équilibrer les trios le plus possible afin que chacun puisse être menaçant. Lars joue bien défensivement. Il prend de bonnes décisions en possession de la rondelle. Nous l'utilisons davantage depuis quelques mois en infériorité numérique. Il retire une grande satisfaction de ça. Quand il joue bien défensivement, il est capable de produire offensivement. Il s'est amélioré grandement cette saison.»

Le Danois Eller n'a pas caché, avant la série, vouloir également racheter une saison en dents de scie. Après deux matchs, il a trois points à sa fiche — un but et deux aides.

L'an dernier, Eller avait vu sa première participation aux séries prendre fin dès la deuxième période en raison de la charge vicieuse à son endroit du défenseur Eric Gryba, des Sénateurs d'Ottawa.

Palat, peut-être

Du côté du Lightning, l'équipe a tenu une séance d'entraînement facultative, samedi, avant de quitter la Floride. Une séance à laquelle l'attaquant Ondrej Palat a participé. Palat a raté le deuxième match de la série, après avoir aggravé une blessure mineure au cours de la première rencontre.

L'ancien des Voltigeurs de Drummondville a indiqué que c'est une légère blessure qu'il s'est infligée au cours du match du 11 avril qui lui pose problème. Il a ajouté qu'on prendra une décision finale quant à son statut peu de temps avant le troisième match.

Le Tchèque, âgé de 23 ans, est un rouage important du Lightning cette saison. Auteur d'une fiche de 59 points, il évolue habituellement en compagnie de Steven Stamkos et de Tyler Johnson.

Le Lightning devrait être de nouveau privé du gardien Ben Bishop, blessé au haut du corps.

INOLTRE SU HUFFPOST

Séries 2014 - Premier tour: Canadien-Lightning