NOUVELLES

Un Britannique de 18 ans, neveu d'un ex-détenu de Guantanamo, mort en Syrie

18/04/2014 04:09 EDT | Actualisé 17/06/2014 05:12 EDT

Un adolescent britannique de 18 ans, neveu d'un ancien détenu de Guantanamo, a été tué lors du conflit en Syrie dans des circonstances restant à élucider, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

Le père d'Abdullah Deghayes, installé à Brighton dans le sud de l'Angleterre, a confirmé la mort de son fils au journal local The Argus. Il a déclaré qu'il n'était même pas au courant du départ de l'adolescent en Syrie.

La police locale a, elle, indiqué avoir "reçu le lundi 14 avril l'information qu'un résident de Brighton âgé de 18 ans ait récemment été tué en Syrie".

"Les circonstances de sa mort restent incertaines", a ajouté une porte-parole de la Sussex Police. La date du décès de l'adolescent n'est pas non plus connue précisément mais les enquêteurs estiment qu'il a été tué au mois d'avril.

"Nous avons connaissance du décès d'un ressortissant britannique et sommes en train d'investiguer le cas", a déclaré pour sa part une porte-parole du ministère britannique des Affaires étrangères.

Abdullah Deghayes est le neveu d'Omar Deghayes qui, après son arrestation au Pakistan, a été détenu par les Etats-Unis dans la prison de Guantanamo entre 2002 et 2007.

Sur sa page Facebook, l'adolescent a indiqué qu'il étudiait à l'Université de Brighton.

Les autorités britanniques ont multiplié ces derniers mois les arrestations de personnes soupçonnées d'être parties se battre en Syrie. Le Royaume-Uni estime à 400 le nombre de ces combattants, dont une vingtaine seraient morts pendant le conflit.

Des hauts représentants de Scotland Yard et des services de renseignements ont mis en avant le danger que représenteraient certains de ces Britanniques rentrés au pays après avoir acquis des compétences dans le domaine de la guérilla ou du terrorisme auprès de combattants d'Al-Qaïda.

jk/jw

PLUS:hp