NOUVELLES

Les Penguins sont prêts à continuer à encaisser les mises en échec des Jackets

18/04/2014 05:04 EDT | Actualisé 18/06/2014 05:12 EDT

PITTSBURGH, États-Unis - Sidney Crosby est habitué d'être sous les feux de la rampe. C'est normal quand on est le meilleur joueur de hockey au monde.

De plus, l'étoile des Penguins de Pittsburgh sait que les projecteurs sont encore plus puissants lors des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Crosby s'est toutefois retrouvé dans l'ombre de l'attaquant Brandon Dubinsky pendant la majorité de ses 19 minutes de jeu lors de la victoire de 4-3 des Penguins dans le premier match de leur série quart de finale de l'Est face aux Blue Jackets de Columbus. Il a terminé la rencontre avec une aide sur le but égalisateur de Matt Niskanen en deuxième période, un différentiel de moins-2 et probablement quelques ecchymoses de plus.

«Je pense que les gars donnent un coup de patin ou deux de plus afin de compléter leurs mises en échec, a dit le meilleur marqueur de la LNH, vendredi. Il y a plus d'échauffourées après les coups de sifflet.»

Les Penguins n'ont pas eu besoin de la meilleure performance de Crosby afin de priver les Blue Jackets d'une première victoire en séries éliminatoires dans leur histoire. C'est probablement une bonne chose puisque l'intensité devrait encore augmenter lors du deuxième match, samedi.

L'attaquant R.J. Umberger effectuera un retour au jeu pour les Blue Jackets, lui qui a raté les deux dernières semaines d'action en raison d'une blessure au haut du corps. Il est un des rares vétérans qui était avec l'équipe lors de son premier passage en éliminatoires en 2009 et son jeu robuste ne fera qu'augmenter la différence de style de jeu entre les deux équipes.

Les Blue Jackets ont eu un avantage de 47-28 au chapitre des mises en échec lors du match no 1, malmenant les Penguins et prenant même les devants par deux buts tôt en deuxième période.

«C'est ce que vous devez faire lors des séries éliminatoires, a noté Umberger. Vous devez cibler leurs meilleurs joueurs, leur compliquer la vie. Vous ne tentez quand même pas de les tuer, mais vous tentez de rendre leur situation sur la glace inconfortable.»

L'attaquant des Blue Jackets Nick Foligno pourrait aussi effectuer un retour au jeu lors du deuxième match de la série. Son état de santé sera réévalué samedi matin.

PLUS:pc