NOUVELLES

Le Parti travailliste engage David Axelrod, qui a conseillé Barack Obama

18/04/2014 02:49 EDT | Actualisé 18/06/2014 05:12 EDT

LONDRES - Le Parti travailliste, qui forme l'opposition en Grande-Bretagne, a recruté David Axelrod, figure importante des campagnes victorieuses de Barack Obama, pour aider son chef à se faire élire l'an prochain.

M. Axelrod se joindra à la campagne du parti comme conseiller stratégique principal, ont fait savoir vendredi les travaillistes, qui voient son embauche comme un énorme atout.

Le Parti travailliste s'attend à une dure campagne lors des élections générales de mai 2015 face aux conservateurs au pouvoir, et aux démocrates-libéraux.

Bien que les sondages laissent croire que ce sont les travaillistes qui ont davantage le soutien de l'électorat, d'autres échos indiquent que le parti vit de l'incertitude à la lumière d'une reprise économique et de la hausse des revenus des particuliers.

Les électeurs sont également tièdes à l'idée de voir le leader travailliste Ed Miliband devenir premier ministre, plusieurs estimant que l'intellectuel de 44 ans manque d'expérience et n'a pas le charisme voulu pour rejoindre le coeur des citoyens.

À compter du mois prochain, David Axelrod va travailler étroitement avec la direction du parti et participer régulièrement à des discussions stratégiques avec M. Miliband.

«Nous croyons qu'avec sa feuille de route, il a beaucoup à offrir à cette campagne, a dit le coordonnateur de campagne du Parti travailliste, Douglas Alexander. Il a rallié la classe moyenne américaine derrière un projet politique axé sur le progrès social, il est habitué d'obtenir de fortes majorités et il a souvent discrédité des attaques personnelles négatives.»

Par communiqué, M. Axelrod a fait savoir qu'il a accepté le poste car il a été très attiré par les idées d'Ed Miliband, notamment sur l'économie. Tout comme M. Obama, il a eu la bonne idée de se concentrer sur «ce que vivent les gens ordinaires», alors que le coût de la vie augmente et que la richesse n'est pas distribuée de façon égale, a-t-il expliqué.

PLUS:pc