NOUVELLES

La Mercedes de Lewis Hamilton donne le ton à l'entraînement du GP de Chine

18/04/2014 10:13 EDT | Actualisé 18/06/2014 05:12 EDT

SHANGHAI - L'écurie Mercedes a de nouveau réussi les temps les plus rapides à la séance d'entraînement du Grand Prix de Chine, vendredi, mais ses rivales Ferrari et Red Bull ont peut-être comblé l'écart qui les séparait de l'équipe de tête de la Formule Un.

Lewis Hamilton, vainqueur des deux derniers Grands Prix, a été le plus rapide de la session d'après-midi sur le circuit Shanghai International après qu'un problème de suspension l'eut limité à seulement neuf tours dans la session matinale. Hamilton a d'ailleurs poireauté une bonne trentaine de minutes dans le garage pendant la session d'après-midi, alors que ses mécanos étaient affairés à régler ce problème.

«C'est bon d'être toujours à l'avant même si nous éprouvons tous ces ennuis, a dit Hamilton. Malgré tout, vous voulez que la voiture soit prête et vous voulez avoir de longues séances, alors il y a du travail à faire.»

Fernando Alonso, sur Ferrari, n'était toutefois qu'à 141 millièmes de seconde derrière, une performance réussie sous les yeux du nouveau directeur de l'écurie, Marco Mattiacci, venu remplacé en catastrophe Stefano Domenicali, qui a abruptement quitté son poste cette semaine.

Alonso avait aussi été le plus rapide de la session matinale.

Coéquipier de Hamilton chez Mercedes, Nico Rosberg a réussi le troisième temps, environ 0,4 seconde derrière. Il a déclaré que Mercedes s'attendait de nouveau à remporter la course de dimanche, même si ses rivaux se sont rapprochés.

«Nous avons encore fière allure dans le moment, a déclaré Rosberg. La compétition pousse cependant. Ferrari était tout près (vendredi).»

Mercedes a dominé depuis le début de la campagne, Hamilton remportant les courses de Bahreïn et de Malaisie, tandis que Rosberg l'a emporté en Australie. Seul un problème de moteur sur la voiture de Hamilton dans la première course de la saison a privé Mercedes de trois doublés successifs.

Mais Alonso, champion en titre du GP de Chine, a suivi le rythme dans des conditions fraîches à Shanghai. Peut-être que Ferrari, qui a éprouvé des ennuis jusqu'ici, sera en mesure d'éclore dimanche.

Red Bull a aussi été dans le coup vendredi, alors que Daniel Ricciardo et Sebastian Vettel ont terminé quatrième et cinquième respectivement. Ricciardo a cependant déclaré qu'il croyait que les pilotes Mercedes n'avaient pas tout donné au cours de cette séance.

«On verra où on se trouve (samedi). L'écart semble trop petit pour l'instant. J'aimerais dire qu'on les a rattrapées, mais les Mercedes ont encore des réserves.»

Il est toutefois satisfait de l'amélioration des voitures depuis la course de Bahreïn, où les deux Red Bull ont été exclues du podium.

«Nous nous améliorons un tout petit peu, a admis Ricciardo. L'écart est grand,. alors il ne sera pas comblé en une course, mais on se rapproche petit à petit.»

La Williams de Felipe Massa a réussi le sixième temps, suivi de la Ferrari de Kimi Räikkönen, qui a raté la session du matin en raison d'un ennui mécanique. Jenson Button (McLaren), Romain Grosjean (Lotus) et Daniil Kvyat (Toro Rosso) ont complété le top-10.

PLUS:pc