NOUVELLES

Crues printanières : retour progressif à la normale 

18/04/2014 11:28 EDT | Actualisé 18/06/2014 05:12 EDT

La situation revient graduellement à la normale dans les municipalités riveraines de la région touchées par les inondations printanières. Les niveaux d'eau sont à la baisse ce qui donne un peu de répit aux citoyens et permet aux autorités d'espérer que le problème se résorbe dans les prochains jours.

Selon France-Sylvie Loiselle de la Sécurité civile, le pire est très probablement derrière les sinistrés. « Évidemment, on pourrait se retrouver avec des hausses de débit et de niveau, qui pourraient causer de nouvelles inondations, mais rien comme ce qu'on a connu jusqu'à maintenant », avance-t-elle.

À Saint-Raymond, le niveau de la rivière Sainte-Anne a baissé de trois mètres depuis le début de la journée de vendredi. L'eau s'est retirée de la ville. L'heure est maintenant au grand nettoyage, notamment pour enlever la boue abandonnée par la rivière sur son passage.

Si plusieurs résidents ont pu réintégrer leur domicile, le maire de la municipalité, Daniel Dion, note que certains devront encore s'armer de patience. Quatre résidences pour personnes âgées ont dû être évacuées. Trois d'entre elles devraient pouvoir accueillir à nouveau des résidents dans la journée de vendredi. La dernière, en revanche, risque d'être inhabitable pour une dizaine de jours encore.

« Ce matin, nous essayons d'évaluer le nombre d'évacués. Les résidences de personnes âgées, il y en a qui peuvent réintégrer tout de suite. Il y en a d'autres que ça va prendre plusieurs jours, parce qu'il y a des travaux de nettoyage à faire. »

Ce dernier estime qu'entre 150 et 200 personnes ont été évacuées.

Les personnes évacuées à Sainte-Marie, Beauceville, Saint-Lambert, Saint-Gilles pourront rentrer chez elles dans le courant de la journée. Par ailleurs, la route 173 entre Saint-Joseph et Beauceville est de nouveau ouverte à la circulation.

PLUS:rc