NOUVELLES

14 morts dans un attentat visant les partisans du gouvernement à Homs, en Syrie

18/04/2014 12:43 EDT | Actualisé 18/06/2014 05:12 EDT

JÉRUSALEM - Une voiture piégée a explosé, vendredi, à l'extérieur d'une mosquée dans un quartier pro-gouvernemental de Homs, au centre de la Syrie, tuant 14 personnes.

Selon ce que rapporte la télévision syrienne, des fidèles quittaient la mosquée Bilal al-Habshi, à la limite du quartier Akrama, après les prières du vendredi lorsque l'explosion est survenue.

Ce quartier peuplé majoritairement par des alaouites, membres du groupe religieux minoritaire du président Bachar el-Assad, a été ciblé à maintes reprises par des attentats au cours des derniers mois.

L'Observatoire syrien pour les droits humains affirme pour sa part qu'au moins neuf personnes ont perdu la vie, mais que plusieurs personnes gravement blessées pourraient faire augmenter ce bilan.

Au même moment, le gouvernement mène une opération pour reprendre les derniers bastions rebelles dans les quartiers historiques de Homs. Les affrontements les plus violents depuis des mois ont eu lieu ces derniers jours.

Homs est le dernier bastion important pour les rebelles dans le centre de la Syrie. La lutte qu'ils mènent pour le reprendre démontre la force qu'a acquise l'armée syrienne dans les régions occupées par l'opposition qui souhaite renverser le régime el-Assad.

Plus de 150 000 personnes auraient été tuées depuis le début du conflit syrien en mars 2011.

PLUS:pc