NOUVELLES

Wall Street termine sur une note hésitante après des résultats mitigés

17/04/2014 04:40 EDT | Actualisé 17/06/2014 05:12 EDT

La Bourse de New York a terminé la semaine sur une note contrastée jeudi, restant prudente après une série de résultats d'entreprises contrastés: le Dow Jones a cédé 0,10% tandis que le Nasdaq a grappillé 0,23%.

Selon les résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average a reculé de 16,31 points à 16.408,54 points, mettant ainsi fin à trois séances de hausse consécutives, et le Nasdaq, à dominante technologique, a avancé de 9,29 points à 4.095,52 points.

Le Standard & Poor's 500 s'est apprécié de 0,14% ou 2,54 points à 1.864,85 points.

"On est arrivés ce matin en pensant que les résultats décevants (de Google et IBM) dévoilés après la clôture mercredi allaient inciter les courtiers à rester sur la défensive" avant le long week-end de trois jours, a observé Art Hogan de Wunderlich Securities. "Mais on est parvenus à se défaire de cet état d'esprit" en cours de séance, notamment grâce aux comptes positifs des banques d'affaires Goldman Sachs et Morgan Stanley.

"Dans son ensemble, même si quelques grands noms de la cote comme JPMorgan ou IBM ont déçu, la saison des résultats se révèle meilleure que prévu", commente-t-il.

"On peut toujours dire que les attentes n'étaient pas assez élevées mais c'est une saison de résultats tout à fait dans la moyenne, le scénario du pire a été évité", ajoute-t-il.

"On a aussi échappé au scénario du pire en Ukraine, où on semble laisser sa chance à la diplomatie", remarque-t-il. A l'issue d'une journée de négociations, un accord a été conclu jeudi à Genève entre les Etats-Unis, la Russie, l'Union européenne et l'Ukraine pour une désescalade rapide des tensions dans ce pays.

Cet accord, qui paraissait hors d'atteinte pour les diplomates avant la réunion, prévoit notamment le désarmement des groupes armés illégaux et l'évacuation des bâtiments occupés dans l'est de l'Ukraine.

Les investisseurs se sont aussi appuyés jeudi sur des signaux positifs pour la croissance américaine: l'annonce que l'activité manufacturière de la région de Philadelphie (est) a de nouveau progressé en avril, touchant un plus haut depuis huit mois, et celle d'un rebond moins prononcé que prévu des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis.

Le marché obligataire a terminé en baisse. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans a progressé à 2,721% contre 2,637% mercredi soir et celui à 30 ans à 3,517% contre 3,454% à la précédente clôture.

jum/sl/sam

PLUS:hp