NOUVELLES

Un instructeur de simulateur de vol est congédié pour sa tenue en ondes à CNN

17/04/2014 03:48 EDT | Actualisé 17/06/2014 05:12 EDT

TORONTO - Un instructeur canadien de simulateur de vol qui avait participé, vêtu de manière décontractée, à la couverture en continu de la chaîne CNN sur la disparition du vol MH370 de Malaysia Airlines a été congédié par son employeur, parce qu'il avait fait «mauvaise impression» en «s'habillant comme un adolescent de 15 ans».

Le propriétaire de la compagnie uFly, Claudio Teixeira, a confirmé jeudi avoir mis à pied Mitchell Casado la veille pour son refus de se vêtir de façon professionnelle, et pour ses retards au travail.

Le jean et la chemise à carreaux de M. Casado ont attiré l'attention durant la couverture en continu de CNN des recherches de l'avion disparu de la Malaysia Airlines.

Le journaliste Martin Savidge et M. Casado ont passé plusieurs heures à suivre les recherches depuis un cockpit situé dans les locaux de la compagnie, près de l'aéroport de Toronto. Le simulateur de vol reproduisait celui du modèle de l'avion disparu.

M. Teixeira a également affirmé que son employé ne s'était pas présenté au travail, mardi, alors que des clients avaient réservé le simulateur. Selon le patron, ce ne serait pas la première fois, et il avait reçu des avertissements par le passé.

Claudio Teixeira dit avoir reçu plusieurs courriels de plaintes sur la tenue vestimentaire en ondes de l'instructeur.

«Même si je l'ai laissé apparaître à la télévision, il a fait honte aux Canadiens et à ma compagnie par sa façon de s'habiller comme s'il avait 15 ans, a-t-il affirmé. Les gens se plaignaient que ce n'était pas professionnel du tout (...) Jamais vous ne verrez le personnel de bord en shorts et en sandales dans un avion.»

M. Casado n'a pas voulu commenter son congédiement. Mais sur son compte Twitter, il a laissé entendre que son patron le mettait à pied parce qu'un nouvel employé, qu'il avait lui-même formé, était prêt à le remplacer. «C'est ça, Ufly», a-t-il écrit.

M. Teixeira a soutenu avoir offert deux semaines de salaire à Mitchell Casado.

PLUS:pc