NOUVELLES

Ukraine: les développements depuis le début de l'insurrection pro-russe dans l'Est

17/04/2014 10:10 EDT | Actualisé 17/06/2014 05:12 EDT

Dates-clés de l'insurrection séparatiste armée pro-russe depuis début avril dans l'est de l'Ukraine après le rattachement de la Crimée à la Russie en mars:

--AVRIL--

- 6: alors que l'Est et le Sud russophones sont sous tension depuis le renversement du pouvoir pro-russe le 22 février à Kiev, des manifestants pro-russes s'emparent de bâtiments officiels à Kharkiv, Donetsk et Lougansk.

- 7: à Donetsk, les insurgés pro-russes proclament une "République souveraine". L'Ukraine accuse la Russie de vouloir l'envahir pour la "démembrer".

- 12: offensive des insurgés à Slaviansk (nord de Donetsk) et à Kramatorsk

- 13: Kiev annonce une "opération antiterroriste" dans l'Est.

- 14: les séparatistes demandent l'aide du président russe Vladimir Poutine.

- 16: revers des forces ukrainiennes à Slaviansk (six blindés saisis par des pro-russes)

- 17: accord quadripartite à Genève (Ukraine-Russie-Etats-Unis-UE) sur une désescalade des tensions

- 18: le Kremlin confirme que ses troupes sont mobilisées à la frontière avec l'Ukraine (40.000 hommes selon l'Otan).

- 21: à Lougansk, les insurgés décident un référendum le 11 mai sur l'indépendance dans l'Est.

- 22: Washington annonce le déploiement de 600 soldats en Pologne et dans les pays baltes.

- 24: bref assaut de blindés ukrainiens contre les séparatistes à Slaviansk (au moins cinq morts selon Kiev). Poutine dénonce "un crime" qui aura des conséquences.

- 25: les insurgés retiennent sept observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) à Slaviansk. Ils seront libérés le 3 mai.

- 28: sanctions occidentales renforcées envers la Russie qui menace d'une réponse "douloureuse".

- 30: Kiev met ses forces armées en "état d'alerte total". Le FMI accorde à l'Ukraine un prêt de 17 milliards de dollars.

--MAI--

- 1er: des manifestants pro-russes occupent le siège du parquet régional à Donetsk. Kiev réintroduit la conscription des hommes entre 18 et 25 ans.

- 2: pire journée de violences depuis le changement de pouvoir à Kiev marquée par une cinquantaine de morts dont 42 à Odessa (sud) et 10 dans un assaut de l'armée à Slaviansk.

- 5: combats intenses à Slaviansk (30 rebelles tués selon Kiev)

- 7: Poutine propose de reporter le référendum séparatiste en échange de la fin de l'opération militaire de Kiev. Il affirme que Moscou a retiré ses troupes de la frontière avec l'Ukraine, ce que l'Otan et Washington démentiront.

- 8: Kiev qualifie de "moquerie" la proposition de Moscou. Les insurgés pro-russes maintiennent le référendum.

- 9: première visite de Poutine en Crimée, violents combats à Marioupol dans l'Est (plus de 20 morts selon Kiev).

- 11: oui massif des régions de Donetsk et Lougansk au référendum séparatiste

- 12: Moscou affirme "respecter" la volonté des Ukrainiens de l'Est mais ajoute que la "mise en oeuvre" du référendum doit se faire dans le "dialogue" avec Kiev. Les séparatistes demandent le rattachement à la Russie des régions de Donetsk et Lougansk.

Kiev et les Occidentaux dénoncent un "référendum illégal".

L'UE élargit ses sanctions.

- 13: sept soldats ukrainiens tués lors d'une attaque au lance-roquettes près de Kramatorsk dans la région de Donetsk

- 14: l'Ukraine tente d'organiser le "dialogue national" encouragé par les Européens et l'OSCE.

acm-kd/lch/bir

PLUS:hp