NOUVELLES

Tourisme: chute record des arrivées à Chypre

17/04/2014 11:32 EDT | Actualisé 17/06/2014 05:12 EDT

La fréquentation touristique à Chypre a chuté de 7,8% au premier trimestre 2014, avec une baisse record de 16% des arrivées en mars, selon des données officielles publiées jeudi.

Si les Britanniques (-22,5%), les Grecs (-12,6%) et les Allemands (-41,5%) ont particulièrement boudé Chypre en mars, les Russes, en revanche, y viennent de plus en plus, avec une augmentation de 5,8% par rapport à mars 2013.

La fréquentation avait déjà baissé en 2013, année noire pour l'île dont le système bancaire s'est écroulé, mais les revenus issus du secteur, qui comptent pour 12% du PIB chypriote, avaient eux augmenté.

Ils ont atteint 2,08 milliards d'euros en 2013, contre 1,92 milliard en 2012, les revenus les plus importants depuis plus d'une décennie. Ils talonnent le record d'un équivalent de 2,17 milliards atteint en 2001.

Cette hausse suscite l'espoir que le secteur, vital pour l'économie de l'île, peut aider Chypre à sortir de la récession.

Au bord de la faillite en raison de l'exposition de ses banques à la dette grecque, Chypre a obtenu en mars 2013 un prêt de 10 milliards d'euros auprès de bailleurs internationaux.

L'île a dû pour cela liquider l'une de ses principales banques et restructurer la première --faisant perdre aux déposants entre 47,5 et 100% de leurs avoirs au-delà de 100.000 euros--, et s'engager à des coupes budgétaires drastiques et à des privatisations.

Toutes les banques de l'île avaient dû fermer pour deux semaines, et Chypre était devenu le seul pays membre de la zone euro à mettre en place des contrôles sur le capital, certains toujours en vigueur.

Dans ses prévisions de croissance publiées fin février, la Commission européenne a tablé sur une contraction de l'économie chypriote de 4,8% en 2014, après un recul de 6% du PIB en 2013, une récession limitée en partie grâce à l'industrie touristique florissante de l'île.

cc/tl/cbo/vl

PLUS:hp