NOUVELLES

Syrie: Brahimi appelle à reprendre les discussions sur le siège de Homs

17/04/2014 09:47 EDT | Actualisé 17/06/2014 05:12 EDT

Le médiateur de l'ONU en Syrie Lakhdar Brahimi a appelé jeudi le pouvoir et l'opposition à reprendre les négociations pour parvenir à lever le siège de la vieille ville de Homs, où les bombardements ont repris.

"Nous demandons instamment à toutes les parties de revenir à la table de négociations et de conclure l'accord qui était sur le point d'être signé", déclare M. Brahimi dans un communiqué diffusé à New York.

Il précise que des discussions étaient en bonne voie entre les autorités syriennes et "un Comité de négociation représentant les civils et les combattants encore bloqués dans la vieille ville de Homs ainsi que les habitants du quartier de al-Waer".

"Il est profondément regrettable que les négociations aient été brusquement stoppées et que la violence ait repris de plus belle alors qu'un accord semblait à portée de main", ajoute M. Brahimi. "Nous avons contacté tous ceux qui pourraient aider à mettre un terme à cette tragédie", a-t-il ajouté.

L'armée syrienne a déclenché mardi une offensive contre le centre de Homs et y a remporté d'"importants succès en avançant en direction des quartiers de Jouret al-Chiyah, Hamidiyé, Bab al-Houd et Wadi al-Sayeh", selon la télévision syrienne.

La vieille ville, tenue par les rebelles, est assiégée et bombardée depuis près de deux ans par les troupes de Bachar al-Assad. Selon des militants opposés au régime, environ 1.300 personnes, en majorité des combattants, sont encore bloquées dans les quartiers assiégés, après l'évacuation en début d'année de quelque 1.400 civils.

avz/mdm

PLUS:hp