NOUVELLES

Namibie: des mineurs souffrent de cancer et autres maladies

17/04/2014 04:21 EDT | Actualisé 17/06/2014 05:12 EDT

Des mineurs du groupe anglo-australien Rio Tinto en Namibie, ayant travaillé à extraire de l'uranium dans les années 1970, pour en fournir aux armées britanniques et américaines souffrent de cancers et d'autres maladies, selon une étude rendue publique jeudi.

L'Institut namibien des ressources et de recherche sur le travail (LARRI) a montré que les ouvriers employés dans les mines Rossing dans le désert namibien, étaient aujourd'hui confrontés à des cancers et des maladies respiratoires, après avoir travaillé des années dans une des plus grandes mines d'Afrique.

"Les mineurs qui ont commencé à travaillé à Rossing au début des opérations n'étaient pas protégés contre l'exposition que ce soit la poussière, les radiations ou toutes les deux", dit cette étude.

"Ils n'avaient à peu près aucune connaissance des dangers que posent les mines", ajoute le texte.

Le gouvernement namibien a une participation de 3% dans ces mines qui produisent enviroh 7% de l'uranium mondial. L'Iran a une participation de 15%.

Les opérations minières ont commencé en 1976 et elles sont une des plus longues jamais réalisées en Afrique.

"Ces ouvriers ont commencé de travailler dans les années 1970 et au début des années 1980, alors que les conditions de sécurité étaient inexistantes ou très pauvres," précise l'Institut.

Le groupe Rio Tinto a démenti avoir connaissance des problèmes de santé de ses anciens oubvriers, affirmant qu'il étudiait le rapport.

Son porte-parole, Illtud Harri, a affirmé à l'AFP que "Rossing Uranium avait toujours été soucieux de la santé et de la sécurité de ses employés, comme d'une priorité".

"Nous ne sommes pas au courant de preuves médicales sur des problèmes de santé qui se seraient répoandus, pour ce qui concerne nos employés d'aujourd'hui comme ceux du passé", a-t-il dit.

Un total de 39 sur 44 ouvriers ayant participé au questionnaire, se sont plaints de problèmes de santé liés au travail pénible, notamment des difficultés respiratoires, une surdité ou des problèmes de vision.

Des ouvriers plus âgés ont dit avoir connu des mineurs morts de cancers et d'autres maladies, après leur retraite.

La Namibie exporte quelque 4.000 tonnes d'oxyde d'uranium par an, ce qui en fait un des plus gros producteurs mondiaux.

str/sk/jmc

PLUS:hp