NOUVELLES

Les Twins remportent les deux matchs du programme double face aux Blue Jays

17/04/2014 05:33 EDT | Actualisé 17/06/2014 05:12 EDT

MINNEAPOLIS - Les Twins du Minnesota ont inscrit trois points de suite sur des mauvais lancers de Sergio Santos en huitième manche, et les Twins ont profité de huit buts sur balles de trois releveurs pour venir de l'arrière et remporter le deuxième match du programme double face aux Blue Jays de Toronto 9-5, jeudi.

Les Twins tiraient de l'arrière 5-1 en cinquième après un autre départ difficile de Mike Pelfrey.

Steve Delabar a donné deux buts sur balles pour amorcer la huitième manche de six points des Twins. Santos (0-1) a fait son entrée dans le match dans une situation difficile. Il a accordé des buts sur balles aux trois frappeurs qu'il a affrontés, remplissant les sentiers avec un retrait.

Les Twins ont réduit l'écart à 5-4 lorsque Josmil Pinto a croisé le marbre sur un mauvais lancer. Le désastre des Blue Jays s'est poursuivi par la suite.

Plus tôt dans la journée, Kyle Gibson a fait fi de la température qui oscillait sous le point de congélation au moment du premier lancer pour offrir huit manches de travail sans point permettant du même coup aux Twins de blanchir les Blue Jays 7-0 dans le premier match du programme double.

Gibson (3-0) a grimpé sur le monticule alors que le thermomètre indiquait moins-1 degré Celsius — la température la plus froide pour un match extérieur dans l'histoire des Twins —, et il a facilement neutralisé les frappeurs des Blue Jays, qui avaient pourtant produit 20 points au cours des deux matchs précédents. Il a alloué un but sur balles, a fait fendre l'air à quatre frappeurs et a concédé quatre simples. Sa moyenne de points mérités a chuté à 0,93 cette saison.

Josmil Pinto a couronné une poussée de cinq points en cinquième manche aux dépens de R.A. Dickey (1-3) en claquant un double de deux points, ratant le grand chelem par quelques pouces seulement. Trevor Plouffe a produit deux autres points.

Après que les conditions hivernales eurent forcé le report du match de mercredi, les travailleurs étaient à pied d'oeuvre en matinée pour faire fondre la neige et la glace des gradins, tandis que l'équipe d'entretien asséchait la piste d'avertissement.

PLUS:pc