NOUVELLES

Le taux d'inflation atteint 1,5 % en mars

17/04/2014 09:04 EDT | Actualisé 17/06/2014 05:12 EDT

Ce sont les prix de l'énergie qui ont le plus contribué à hausser l'indice des prix à la consommation en mars, le fixant à 1,5 %. En février, il s'établissait à 1,1 %.

Il s'agit de la plus forte hausse, d'une année à l'autre, observée entre février et mars, selon les données compilées par Statistique Canada. L'agence fédérale explique que les prix de l'énergie « ont augmenté de 4,6 % au cours de la période de 12 mois se terminant en mars, après avoir progressé de 1,6 %, en février ».

Les prix des cigarettes ont progressé de 7,6 %. Rappelons que la taxe d'accise fédérale sur les cigarettes a été majorée le 12 février dernier.

Voici comment, en mars toujours, les hausses des prix de l'énergie se sont échelonnées d'une année à l'autre, selon les types d'énergie :

  • essence : + 1,4 %, alors que les prix avaient baissé de 1,3 % en février;
  • gaz naturel : + 17,9 % en mars, après avoir progressé de 5,5 % en février;
  • électricité : + 5 %;
  • mazout : + 9,1 %.

La hausse du gaz naturel, enregistrée en mars, a été attribuable principalement à l'augmentation des prix en Alberta.

Selon l'économiste en chef de la BMO, Douglas Porter, cette tendance à la hausse n'est pas sur le point de se terminer. Selon lui, avec les prix de l'essence qui semblent partis pour augmenter encore de 3 % ce mois-ci (comparativement à un déclin en avril l'an passé), l'indice des prix à la consommation bondira de nouveau le mois prochain. Douglas Porter envisage même qu'il atteindra la cible de 2 %.

PLUS:rc