NOUVELLES

La stratégie de l'attaquant unique favorisée

17/04/2014 03:48 EDT | Actualisé 16/06/2014 05:12 EDT

Tout indique que l'Impact de Montréal n'alignera qu'un attaquant, samedi, lors du match contre le Sporting, à Kansas City.

Il faut dire que la situation s'impose à cet endroit puisque la façon dont le Sporting joue - et excelle - au milieu du terrain force l'adversaire à s'adapter à cette situation.

Sans dévoiler son jeu en vue de la rencontre de samedi, l'entraîneur-chef Frank Klopas a reconnu qu'il reste disposé, de façon générale, à aligner un seul attaquant lorsque la situation le commande.

« Oui. Et je pourrais aussi jouer sans attaquant du tout, on ne sait jamais, a lancé celui qui est toujours en quête d'une première victoire depuis qu'il est à la barre de l'Impact. On pourrait donc faire comme Barcelone, et n'avoir aucun attaquant. »

Et ce, même si l'Impact a transigé, il y a deux semaines, pour obtenir Jack McInerney. L'Américain de 21 ans a joué aux côtés de Marco Di Vaio, samedi dernier, dans la nulle de 1-1 contre le Fire de Chicago au Stade olympique. McInerney a joué dans l'axe en première demie, puis comme ailier après la mi-temps.

« Je trouvais, à ce moment-là, que l'équipe avait besoin d'une plus grande présence au milieu, a dit Klopas. Nous voulions insérer Patrice (Bernier) et faire quelques ajustements en ce sens, et ça nous a effectivement permis de mieux contrôler le match et de dicter le tempo. Malheureusement, nous avons accordé un but sur une phase de jeu arrêté et le momentum a changé. »

Il semble toutefois que l'Impact ait axé un bon nombre d'exercices, ces derniers jours, sur le jeu à un seul attaquant. Invités à commenter le travail qui a été fait cette semaine pour favoriser la chimie entre Di Vaio et McInerney, Klopas et ses deux attaquants sont restés évasifs.

« On n'a pas fait tellement de choses pour travailler ensemble, les deux. On a travaillé sur le match de samedi », a affirmé Di Vaio.

Par ailleurs, il ne faudrait pas s'attendre à voir sur le terrain Hernan Bernardello et Nelson Rivas. Klopas a indiqué qu'il fallait adopter une approche prudente avec ces deux joueurs-là.

Bernardello a raté le dernier match de l'Impact en raison d'une blessure à la cheville, tandis que Rivas, blessé à une cuisse, n'a pas encore joué cette saison.

PLUS:rc