NOUVELLES

Jérusalem: les juifs célèbrent la Pâque, les chrétiens le Jeudi saint

17/04/2014 09:24 EDT | Actualisé 17/06/2014 05:12 EDT

Des dizaines de milliers de fidèles ont prié jeudi au Mur des Lamentations, dans la Vieille ville de Jérusalem, à l'occasion de la Pâque juive, sous forte protection policière après des heurts ces derniers jours.

Cette prière collective traditionnelle s'est déroulée sans incident, a constaté l'AFP.

Avant la prière, la police israélienne avait bloqué l'accès des non-musulmans à l'esplanade des Mosquées, qui surplombe le Mur des Lamentations, théâtre de violents affrontements ces derniers jours entre Palestiniens et forces de sécurité, a indiqué à l'AFP le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld.

Six jeunes Palestiniens soupçonnés d'être impliqués dans ces heurts ont été arrêtés, a précisé M. Rosenfeld.

Gardienne des lieux saints musulmans à Jérusalem depuis 1994, la Jordanie a condamné mercredi "l'escalade" israélienne et les provocations d'extrémistes juifs sur l'esplanade, qui abrite le Dôme du Rocher et la mosquée al-Aqsa, troisième lieu saint de l'islam.

Les tensions sont permanentes sur et autour de l'esplanade des Mosquées, située à Jérusalem-Est annexée, un lieu sacré pour l'islam comme pour le judaïsme.

Les musulmans l'appellent le "Noble sanctuaire" (Haram al-Charif) et les juifs le "mont du Temple", en référence au second Temple juif détruit par l'Empire romain en l'an 70.

Les non-musulmans peuvent s'y rendre mais les juifs ne sont pas autorisés à y prier. Des juifs nationalistes religieux parviennent cependant souvent à pénétrer sur le site, ce qui est source de frictions, surtout au moment des grandes fêtes juives.

Les juifs célèbrent depuis lundi soir et pour huit jours les festivités de la Pâque.

De leur côté, les pèlerins chrétiens célébraient le Jeudi saint, avec le rituel du lavement des pieds au Cénacle du Mont Sion, et, dans la soirée, l'entrée dans le triduum pascal, les trois jours jusqu'au dimanche de Pâques inclus.

Dans leurs voeux de Pâques, les chefs des Eglises chrétiennes de Jérusalem ont appelé "tous les chrétiens, ainsi que tous les croyants d'autres religions, en réalité tous les hommes de bonne volonté - à prier avec ferveur pour une issue positive du processus de paix actuellement en cours en Terre sainte".

Un porte-parole de l'administration militaire israélienne chargée des Territoires palestiniens a indiqué à l'AFP qu'Israël avait accordé 20.000 laissez-passer aux chrétiens de Cisjordanie pour entrer en Israël et à Jérusalem-Est à l'occasion des fêtes pascales.

Selon lui, 500 chrétiens de Gaza ont également reçu l'autorisation de sortir de l'enclave palestinienne pour Pâques.

Les Palestiniens chrétiens de Cisjordanie et de Gaza ont besoin d'un permis d'entrée, accordé plus ou moins libéralement par les autorités israéliennes suivant les années, pour assister aux fêtes religieuses dans la Ville sainte.

jjm-sw-agr/cbo

PLUS:hp