NOUVELLES

GP de Chine - Le Grand Prix 2013 en bref

17/04/2014 08:04 EDT | Actualisé 17/06/2014 05:12 EDT

Grand Prix de Chine, 3e manche (sur 19) de la saison 2013 en Championnat du monde de Formule 1, couru le 14 avril sur le circuit de Shanghai:

Distance: 56 tours de 5,451 km soit 305,066 km

Temps: Beau, doux

Meilleur temps absolu des qualifications: Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 1:34.484 (moyenne: 207,692 km/h)

Pole position: idem

Grille de départ:

1re ligne:

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) - Kimi Räikkönen (FIN/Lotus-Renault)

2e ligne:

Fernando Alonso (ESP/Ferrari) - Nico Rosberg (GER/Mercedes)

Podium:

1. Fernando Alonso (ESP/Ferrari), les 305,066 km en 1 h 36:26.945

(moyenne: 189,779 km/h)

2. Kimi Räikkönen (FIN/Lotus-Renault) à 10.168

3. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 12.322

Meilleur tour en course: Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault) 1:36.808 au 53e tour (moyenne: 202,706 km/h)

Leaders successifs: Hamilton du 1er au 4e tour, Alonso au 5e tour, Massa au 6e tour, Hülkenberg du 7e au 14e tour, Button du 15e au 20e tour, Alonso du 21e au 23e tour, Vettel du 24e au 28e tour, Alonso du 29e au 41e tour, Vettel au 42e tour, Alonso du 43e tour à l'arrivée.

Championnat du monde:

Pilotes: 1. Vettel (GER), 52 pts; 2. Räikkönen (FIN), 49 pts; 3. Alonso (ESP), 43 pts; 4. Hamilton (GBR), 40 pts; 5. Massa (BRA), 30 pts; 6. Webber (AUS), 26 pts; 7. Rosberg (GER) et Button (GBR), 12 pts; etc.

Constructeurs: 1. Red Bull, 78 pts; 2. Ferrari, 73 pts; 3. Lotus, 60 pts; 4. Mercedes-AMG, 52 pts; 5. McLaren et Force India, 14 pts; 7. Toro Rosso, 7 pts; 8. Sauber, 5 pts.

La course: 2e victoire d'Alonso en Chine après celle de 2005, l'année de son premier titre mondial, grâce à une stratégie parfaite et une Ferrari ayant un peu moins abîmé ses pneus que ses rivales, et au choix de Vettel de faire l'impasse sur la Q3, à la fin des qualifications samedi, pour économiser un train de pneus neufs pour la course. Parti de la 5e ligne sur la grille, en pneus medium, Vettel n'a réussi à mener que pendant cinq tours au total, sur les 56 de la course, et n'a jamais tenté de résister aux dépassements d'Alonso, échouant au pied du podium, sur les talons d'Hamilton dont les pneus étaient détruits en fin de course. Räikkönen termine 2e malgré un accrochage avec Pérez en début de course, qui a abîmé la partie avant de sa Lotus, et reste 2e du championnat, derrière Vettel, alors qu'Hamilton monte sur le podium pour la 2e fois d'affilée, en étant parti en pole position mais en ayant été dépassé tout de suite par Alonso et Räikkönen, dont il n'a jamais pu suivre le rythme. Webber a vécu un week-end pourri de bout en bout, partant le dernier, dans les stands, en raison d'une pénalité en qualifications, puis abandonnant après un accrochage avec Vergne dont il a été jugé coupable, ce qui le fera rétrograder de trois places sur la grille de départ à Bahreïn.

dlo/jcp

PLUS:hp