NOUVELLES

Getzlaf prévoit jouer dans le match no 2 en dépit de sa lacération au visage

17/04/2014 08:06 EDT | Actualisé 17/06/2014 05:12 EDT

ANAHEIM, États-Unis - Vingt-quatre heures après que le capitaine des Ducks d'Anaheim eut reçu un puissant lancer frappé au visage, ses coéquipiers et l'organisation avaient déjà trouvé le bon côté d'une blessure qui aurait pu être catastrophique.

«Heureusement, il est marié et a quelques enfants, a commenté le défenseur des Ducks Ben Lovejoy. Il ne tente pas de remporter un concours de beauté.»

L'entraîneur-chef Bruce Boudreau a été plus bref: «Je ne voulais pas le regarder», a-t-il dit.

Personne dans les deux vestiaires n'était surpris d'apprendre jeudi que Getzlaf prévoyait disputer le match no 2 de la série contre les Stars de Dallas, vendredi soir, en dépit de l'impressionnante lacération visible sur son visage. Getzlaf a été atteint d'un tir de Tyler Seguin pendant la dernière minute de jeu du match qui s'est terminé 4-3 en faveur des Ducks mercredi soir. Il semble toutefois que la rondelle n'ait fracturé aucun os — ce qui signifie qu'il n'y a pratiquement aucune raison pour empêcher Getzlaf d'être en uniforme vendredi.

«C'est la raison pour laquelle il est qui il est, a commenté Boudreau. C'est la raison pour laquelle il a remporté deux médailles d'or et une coupe Stanley avant même l'âge de 30 ans. Il a appris des Scott Niedermayer et Chris Pronger qui étaient ici avant lui. C'est un battant et un compétiteur-né. Ça ne sera pas joli, mais il va jouer.»

Getzlaf fut le deuxième meilleur marqueur de la LNH cette saison avec 87 points, et il a connu une saison offensive spectaculaire en dépit du fait qu'il a resserré son jeu défensif plus que jamais auparavant. Il a démontré ses qualités aux deux extrémités de la patinoire lors du premier match de la série, et les Ducks ont suivi son exemple et infligé une défaite aux Stars — en dépit du fait qu'ils ont quasiment laissé filer une avance de quatre buts.

Les Ducks sont conscients qu'ils doivent rester concentrés sur les petits détails afin de prendre le contrôle de la série avant de se diriger vers Dallas. Ils ont connu une époustouflante première moitié de match no 1 avant de baisser de régime en deuxième portion de rencontre.

«On aimerait leur casser les jambes, mais ils ont démontré qu'ils peuvent marquer des buts lorsqu'ils en ont besoin, a expliqué le défenseur des Ducks Cam Fowler. Ils auront le momentum au début du match no 2.»

PLUS:pc