NOUVELLES

Eddy Savoie confirme la vente du Concorde

17/04/2014 08:39 EDT | Actualisé 17/06/2014 05:12 EDT

L'homme d'affaires Eddy Savoie confirme que le premier groupe anonyme d'investisseurs avec lequel il négociait a cédé son option d'achat pour l'acquisition de l'édifice de la Grande Allée. 

L'actuel propriétaire de l'hôtel fermé depuis février doit donc conclure sous peu la transaction avec le groupe d'hôteliers formé de Jean-Guy Sylvain de Québec et des Montréalais Paul Duroché et Giovanni Santoianni.

Les trois hommes d'affaires, qui sont associés dans différents projets hôteliers depuis 20 ans, ont indiqué mercredi qu'ils ne commenteraient pas la transaction tant qu'elle ne sera pas finalisée. Quant au premier groupe anonyme d'investisseurs, la conférence de presse prévue vendredi matin a été annulée.

« Pour nous ça ne change absolument rien à notre entente », a précisé Eddy Savoie qui a reçu mercredi en fin de journée la confirmation que Jean-Guy Sylvain se portait acquéreur du Concorde avec ses associés.

Eddy Savoie n'a pas voulu préciser les raisons exactes qui ont motivé le premier groupe d'investisseurs à se retirer de l'achat, mais l'opposition du maire Labeaume au projet de condo-hôtel n'est certainement pas étrangère à cette décision. Le maire Labeaume soupçonnait un proche de la mafia, Tony Magi, d'être derrière la transaction.

Eddy Savoie échaudé

En 50 ans de carrière, M. Savoie dit avoir rarement vécu une expérience d'affaires comme la vente du Concorde. Il n'a pas aimé les propos durs tenus à son endroit par le maire Labeaume. Eddy Savoie aurait souhaité plus de retenue de sa part.

« C'est une chose qui est un peu hors du commun. Nous on se dit toujours qu'un maire doit quand même garder un dialogue respectueux avec les gens qui vont le voir parce que ce n'est pas tout le monde qui veut se mettre à genoux devant un maire », a dit Eddy Savoie.

Le fondateur des Résidences Soleil se dit tout de même heureux du dénouement de la transaction. « M. Sylvain est en gars qui est déjà dans l'hôtellerie et nous on en très fier de savoir que c'est lui qui va posséder ce magnifique bâtiment-là pour en faire un hôtel. »

Eddy Savoie a payé 11,5 millions de dollars en mars pour l'édifice évalué à plus de 24 millions de dollars. Son projet de transformer le Concorde en résidence pour personnes âgées avait soulevé une certaine opposition.

PLUS:rc