NOUVELLES

Disparition d'un diplomate: Tunis déconseille les voyages en Libye

17/04/2014 02:33 EDT | Actualisé 17/06/2014 05:12 EDT

La Tunisie s'est dite jeudi "profondément préoccupée" par la disparition "dans des circonstances obscures" d'un de ses diplomates en Libye, en déconseillant à ses ressortissants de se rendre dans ce pays voisin.

Une source au sein des services de sécurité libyens a indiqué à l'AFP qu'un diplomate tunisien avait été enlevé jeudi à Tripoli. Le ministère tunisien des Affaires étrangères a de son côté évoqué "la disparition (...) dans des circonstances obscures" de ce diplomate, Al-Aroussi Kontassi, sans confirmer qu'il s'agissait d'un enlèvement.

"Les autorités tunisiennes sont profondément préoccupées par le fait que les diplomates tunisiens soient visés en Libye", a dit le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Un autre employé de l'ambassade de Tunisie en Libye a été enlevé par des inconnus le 21 mars à Tripoli, sans qu'aucune information sur son sort n'ait été communiquée depuis.

Le ministère a appelé "les membres de la communauté tunisienne en Libye à la prudence dans leurs déplacements pour préserver leur sécurité (...) dans ces circonstances exceptionnelles".

Il a également appelé les Tunisiens "à reporter tout déplacement sur le territoire libyen et à ne le faire qu'en cas de besoin".

Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, les représentations diplomatiques en Libye sont régulièrement la cible d'attaques et d'enlèvements. La disparition du diplomate tunisien intervient d'ailleurs au surlendemain du rapt de l'ambassadeur jordanien dans cette même ville.

Cinq diplomates égyptiens y avaient été enlevés en janvier et détenus durant deux jours par une milice.

La répétition de ces attaques, dans l'impunité la plus totale, a mis en évidence l'incapacité des nouvelles autorités libyennes à rétablir l'ordre dans ce pays en proie au chaos et où les milices font la loi depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi.

iba/cbo

PLUS:hp